France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Ce poulet de 51, 41 euros qui fait le buzz...

Mardi 21 Janvier 2020 - 09h02
Ce poulet de 51, 41 euros qui fait le buzz...
Serville fait le buzz avec cette photo de poulet...

Le tweet du député de Guyane, Gabriel Serville (GDR), dénonçant, photo à l'appui, le prix exorbitant d'un poulet fermier bio importé par avion et vendu 51, 41 euros à Saint-Martin, a fait le buzz sur internet, relançant la problématique de la vie chère en Outre-mer.

« Bonjour@ULesCommercants. N'avons-nous pas des filières d'élevage aux #Antilles #Guyane pour importer par avion des poulets facturés 51 euros alors que 20% des Antillais et 45% des Guyanais vivent avec moins de 420 euros par mois », s'est étonné, jeudi, le député dans son tweet, avec une photo du poulet de marque U, prise dans un magasin de l'île de Saint-Martin. « L'explication de ce prix est malheureusement simple: il n'y a pas de production locale, et des poulets bio, ce sont des poulets qui prennent l'avion », a expliqué un porte-parole de Système U, vendredi à l'AFP.

« En mars, j'ai écrit au Premier ministre, Edouard Philippe pour demander du concret pour lutter contre la vie chère alors que les grandes surfaces se gavent avec des marges jusqu'à 55% sur les produits de consommation courante aux Antilles Guyane. Pas de réponse », ajoute le député dans un autre tweet.