• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Canal +, plus que la télé

Kerwin ALCIDE Mardi 29 avril 2014
Canal +, plus que la télé
Oleg Baccovich, directeur général de Canalsat, compte ravir la première place des opérateurs aux Antilles et en Guyane (Céline Guiral (FAG)

L'opérateur de télévision vient de se lancer dans la commercialisation d'offres de téléphone et d'internet grâce au rachat de Mediaserv. Canalsat vise désormais la première place.

Canal Overseas fait une intrusion très remarquée dans le monde du téléphone et de l'internet. Depuis vendredi dernier, l'opérateur, jusqu'alors spécialisé dans la télévision à péage, diversifie ses activités. « On avait déjà l'idée mais on ne s'était pas donné les moyens » , avance Oleg Baccovich, directeur général de Canalsat Caraïbes. Il y a cinq ans, Canal + avait signé un partenariat avec Outremer Telecom, opérateur alternatif de téléphonie et d'internet, pour créer Canal Connect. Ce concept proposait des abonnements haut débit et des offres de télévision par ADSL. L'objectif était certainement de miner la concurrence, et notamment Orange qui venait jouer sur le terrain de Canalsat en proposant la télévision par ADSL.
RACHETER MEDIASERV À 100% DANS LE FUTUR
Avec le recul, Oleg Baccovich concède que le concept n'a peut-être pas été suffisamment « ambitieux » . Mais Canalsat Caraïbes revient sur ce terrain à la faveur du rachat de 51% des parts de Mediaserv, autre opérateur alternatif appartenant au groupe Loret. Et Oleg Baccovich n'exclut pas une prise à « 100% » dans les années à venir. Le premier accord d'achat avait été signé il y a un an mais l'Autorité de la concurrence a pris son temps avant de donner un avis en février. En jeu, la crainte d'une position dominante de Canalsat. Donc l'Autorité a assorti ce rachat d'un certain nombre de contraintes comme l'impossibilité d'obliger un abonné à souscrire aux offres de télévision et de téléphone en même temps. Ces offres sont indépendantes donc nul besoin d'être abonné, par exemple, pour souscrire à la formule de téléphone et internet. « C'était une demande de nos clients » , explique Oleg Baccovich.
OBJECTIF : LA PREMIÈRE PLACE
Canalsat peut désormais s'appuyer sur un opérateur qui compte 90 000 abonnés dans les quatre Dom. Mais qui jouit, ici en Guyane, d'une déplorable réputation, notamment en matière d'internet. « Canal ?+ est une marque gage de qualité » , prévient Oleg Baccovich. Sur un plan d'action qui devra durer entre 24 et 36 mois, il annonce une première mesure immédiate. Elle vise à augmenter la capacité du réseau afin d'améliorer la qualité de navigation sur le net. Les premières améliorations seraient visibles dès cette semaine. Cette amélioration, pour le coup, touchera l'ensemble des abonnés, les nouveaux possesseurs de la CanalBox et les anciens de Mediaserv. Plusieurs millions d'euros ont été investis pour la modernisation du réseau existant et dans l'augmentation des capacités sous-marines.
Quant aux chiffres du rachat de Mediaserv, Oleg Baccovich préfère les taire. D'ailleurs, on ne devra plus voir la marque Mediaserv puisque Canal a récupéré le volet commercial, sauf pour les entreprises. « Ils ont l'expertise pour les entreprises » , concède le DG de Canalsat. Pour le grand public, Canal Overseas a créé des offres « sans astérisques, simples, et claires » « en moins de 100 jours » , plaisante-t-il. Des offres parmi les moins chères du marché. D'ailleurs, Oleg Baccovich annonce qu'il envisage de devenir « l'acteur majeur dans les Dom » . Canal Overseas s'est donné les moyens.
REPÈRES
OUVERTURES DES CANAL + STORE
C'est en Guyane que Canal + Overseas a inauguré, mercredi dernier, sa première boutique incluant l'offre télévisuelle et la téléphonie. Ce premier Canal + store se situe au centre commercial Family Plaza, à Matoury. L'ensemble des boutiques en Guyane comme aux Antilles et à la Réunion seront refaites sur le modèle de celle de Family Plaza. L'opérateur dispose de 25 boutiques.
CANAL LANCE SA BOX
Pour pouvoir bénéficier des nouvelles offres - qui concernent en réalité que le téléphone illimité et internet - il faut absolument être équipé de la CanalBox. Des offres qui ne sont pas liées aux abonnements de télévision à péage de Canalsat Caraïbes. Pour 35 euros par mois, Canal + propose donc un accès internet et des appels téléphoniques vers plus d'une cinquantaine de destinations. Selon toute vraisemblance, il s'agit des mêmes destinations proposées jadis par Mediaserv.
ARRIVÉE D'UNE CHAÎNE SURINAMAISE
Après Haïti et le Brésil, Canalsat Caraïbes annonce le lancement d'une chaîne de la télévision surinamaise. Pour le moment, peu d'information circule sur l'arrivée de cette chaîne, à part la date. Les téléspectateurs pourront la découvrir certainement avant le mois de juin.
LE CHIFFRE 275 000
Vingt ans après son installation aux Antilles et en Guyane, la société Canalsat Caraïbes compte quelque 275 000 abonnés. Et il n'est pas exclu qu'elle gagne de nouvelles parts de marché, grâce à l'augmentation de son volant d'activités. Canalsat c'est une centaine de chaînes de télévision et de radio reparties en plusieurs bouquets.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

***---*** 29.04.2014
MediaMerd!!!!

Médiaserv était ce que le papier cul est actuellement pour les WC, j'ai fait le yoyo sur 3 ans entre Orange et Médiaserv, et j'ai toujours regretté les services de Mediaserv.

Canal+ fera t-elle mieux?

Je l'espère..

Répondre Signaler au modérateur
Ubu 29.04.2014

Ah bon ? Mediaserv faisait dans l'internet haut débit en Guyane ? Parce qu'avec eux, je n'ai eu que des débits hautement minables...

Répondre Signaler au modérateur
Francois 29.04.2014
bloublou

"première mesure immédiate : elle vise à augmenter la capacité du réseau afin d'améliorer la qualité de navigation sur le net". Il va donc falloir embaucher des plombiers pour déboucher les tuyaux déjà largement encombrés en Guyane. Ou investir... mais cela, aucun opérateur ne veut le faire en Guyane. Gagner un maximum tant que les usagés ne portent pas plainte à l'AFUTT chargé de centraliser justement celles ci. Tout va bien dans les DOMs : pratiquement aucune plainte !!!!

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
3 commentaires
A la une