Bus : des médiateurs en renfort

Debout au milieu d'un bus de la ligne 4, l'air concentré sur ce qui l'entoure, Lionel Marceline semble prêt à bondir au moindre problème. « On n'est pas des agents de sécurité, précise immédiatement le jeune homme de 21 ans, mais on veille à ce que les règles soient respectées. On fait en sorte que le calme règne à bord du bus, on essaie d'éviter les conflits, les bagarres, on aide les voyageurs en difficulté et on essaie de gérer les petits actes d'incivilité. Et pour...

France-Guyane 413 mots - 05.11.2015
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir