Bars et restaurants : La CCIG va accueillir leur cri d'alarme

Bars et restaurants : La CCIG va accueillir leur cri d'alarme

"On nous a imposé une condition sine qua non à notre reprise : celle de parvenir à inciter les guyanais à augmenter les chiffres de la vaccination. Mais enfin, ce n'est quand même pas à nous de faire le boulot de l'ARS ! Surtout sans pouvoir être auprès de clientèle à notre écoute " se désole Steve Roldan, l'un des patrons du Hitbox bar à Cayenne et représentant du syndicat des restaurateurs, cafetiers et tenanciers de bars et discothèques à propos de la fin de non-recevoir qu'ont donné les...

franceguyane.fr 488 mots - 16.06.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir