France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
Haïti

Asphyxiées, des entreprises doivent licencier

Asphyxiées, des entreprises doivent licencier

L’insécurité, la recommandation de ne pas voyager en Haïti des Américains, la réduction du nombre de vols et les prix exorbitants des billets d’avion asphyxient l’industrie touristique.

«Il n’y a pas un chat dans la cour.»Richard Buteau, le manager de l’hôtel Karibe Convention Center, se désole : avec un taux d’occupation de 15 % et sans réservations conséquentes en vue, après avoir fait rouler son effectif, il s’apprête à mettre en disponibilité 30 collaborateurs. Entre les convulsions politiques répétitives des derniers mois, l’insécurité, l’avis invitant les Américains à ne pas voyager en Haïti, la diminution du nombre des vols internationaux et les prix exorbitants des...

France-Guyane 464 mots - 09.05.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres