Alimentation : des producteurs de bananes épinglés

Richard Pouget en sourit mais l'aventure a sonné l'arrêt de sa production de bananes, lui qui était « le plus gros producteur de Guyane, avec dix tonnes par mois » . En février puis avril, les contrôleurs de la Daaf (1) ont détecté des résidus d'éthéphon sur ses bananes. Ce produit interdit (mais autorisé pour le fleurissement de l'ananas) accélère la maturation du fruit et assure un mûrissement uniforme des régimes. « Je l'ai toujours utilisé, depuis le début de mon...

France-Guyane 766 mots - 23.07.2016
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir