• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

4000 logements pour les etudiants en mobilité

François-Xavier Guillerm Vendredi 16 Avril 2021 - 11h42
4000 logements pour les etudiants en mobilité
Maël Disa annonce 4000 logements pour les étudiants - DR

Maël Disa, le délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’Outre-mer et la visibilité des Outre-mer, a été auditionné jeudi 15 avril par la mission d’information sénatoriale sur les conditions de la vie étudiante. Sa délégation accompagne et informe les jeunes en mobilité, tant au départ qu’à leur arrivée.


 Considérant qu’il y a 100 000 étudiants ayant eu leur bac dans un territoire d’Outre-mer et que 60 % d’entre eux étudient au pays après ce diplôme, Maël Disa estime la population d’étudiants en mobilité dans l’Hexagone à quelque 40 000 personnes. 95 % d’entre eux sont répartis dans les neuf principales villes étudiantes de l’Hexagone, à savoir Paris, Toulouse, Bordeaux, Marseille, Lyon, Montpellier, Rennes, Strasbourg et Lille. Chaque nouvelle promotion comporte environ 8000 personnes, soit 6000 nouveaux bacheliers et 2000 étudiants qui viennent poursuivre leurs études après un premier cursus suivie en dans leur territoire. « Un étudiant sur deux est en difficulté lors de la première année », observe le délégué. Confrontés à la recherche difficile d’un logement, à l’adaptation au milieu universitaire dans la ville d’accueil, il n’est pas rare que les étudiants finissent par se trouver une orientation différente de celle qu’ils auraient vraiment voulue… Ainsi, la délégation, depuis quatorze ans qu’elle existe, entretient un réseau d’associations en charge de l’accueil et du soutien en particulier aux primo-arrivants. Ce soutien s’enrichira désormais d’actions de coaching et de mentorat.
Un Forum étudiant en juillet
Ils étaient donc 8000 étudiants ultramarins primo-arrivants, l’an dernier quand la France a connu son premier confinement. Une situation qui a exacerbé les difficultés de cette jeunesse, liées à l’éloignement, l’isolement, voire la précarité. Pour leur venir en aide, Maël Disa a d’abord monté la plateforme numérique outremersolidaires.gouv.fr.

150 euros financés par l’Etat ont été versé à 53 000 étudiants dont 24 000 étudiants boursiers ultramarins. Et 200 euros d’aide spécifique ont été versés aux 20 000 étudiants ultramarins qui sont restés confinés dans l’Hexagone. Maël Disa a encore indiqué qu’une aide à l’équipement informatique était disponible auprès du CROUS. Mais, la grande nouvelle, c’est la création d’une plateforme de logements étudiants réservés aux originaires des Outre-mer. Elle sera bientôt en ligne sous l’appellation HOM (Hébergement-Outre-mer). Dans l’ensemble des villes d’accueil des étudiants ultramarins, c’est un parc de 4000 logements qui leur sera désormais réservé, leur évitant ainsi de se confronter à cet éternel problème de caution. Enfin, Maël Disa a indiqué que le forum étudiant qui avait disparu des radars depuis deux ans serait de retour les 5 et 6 juillet prochains en format virtuel accessible depuis les territoires et naturellement en Hexagone.


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
2 commentaires
A la une
9 commentaires