France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
musique

Voix de l’Outre-mer : Gaëtane Rietsch et Émeline Daribo en finale

Jeudi 28 Novembre 2019 - 03h10
 Voix de l’Outre-mer : Gaëtane Rietsch et Émeline Daribo en finale
Gaëtane Rietsch - FXG

La finale régionale organisée par Julien Leleu, président du concours Voix de l’Outre-Mer, s’est déroulée samedi à l’Encre, à Cayenne. Fabrice Di Falco a présenté les candidats qui se sont succédé devant le public. Il a rappelé l’objectif de l’association et l’avenir qui sera réservé aux deux chanteurs choisis par le jury. C’est la deuxième édition de ce concours qui a lieu cette année en Guyane. La première édition, en 2018, était ouverte à la Martinique, la Guadeloupe et l’Ile de France et la finale avait été remportée par la Guyanaise Marie-Laure Garnier, qui réside en Île-de-France. La jeune femme avait débuté son parcours artistique en Guyane avant d’être admise en 2004 au conservatoire à rayonnement régional de Paris.

Cette année, le concours a été ouvert à la Guyane. Dix candidats ont été retenus à la suite d’une présélection. À la fin des auditions, le jury a décerné le prix Coup de cœur à la Guadeloupéenne Dolly Desbonne. Le prix Musique du Monde a été attribué à Édmire Matthew pour l’interprétation et le prix voix lyrique de la Guyane a été décerné à Claire Delirdjian pour le travail réalisé par la chanteuse. Deux candidates vont représenter la Guyane à l’Opéra de Paris le 8 janvier 2020 : Gaëtane Rietsch, âgée de 13 ans, à qui a été délivré le prix Jeune Talent et Émeline Daribo, finaliste Voix des Outre-Mer. Elles bénéficient toutes les deux de quelques semaines pour travailler avec leur professeur d’enseignement artistique, Jacques Fauroux enseignant au Conservatoire de Musique de Danse et de Théâtre de Guyane. Elles vont tenter à leur tour de remporter le fameux prix national à l’Opéra de Paris le 8 janvier prochain.

Serge RAVIN

Émeline Daribo - FXG
« C’est comme un rêve qui se réalise »

«  J’ai 13 ans. Je suis au collège, en classe de 3e. Je chantais depuis longtemps mais en amateur à la maison. Ce n’est que depuis septembre 2019 que je suis des cours

de chant. C’est comme un rêve qui se réalise. Je ne m’attendais pas

à aller jusqu’à Paris. C’est tout juste génial. J’ai chanté l’Ave Maria

que je connais très bien et que je chante depuis très longtemps. J’adore cette partition. Je vais

partir chanter à Paris et je vais

manquer l’école quelque temps mais c’est pour la bonne cause. »

Gaëtane Rietsch - FXG
«  La Guyane mérite une digne représentante »

«  J’ai beaucoup chanté dans ma jeunesse et aussi dans ma communauté religieuse. J’avais arrêté de chanter depuis une dizaine d’années pour diverses raisons et le concours des Outre-mer a recréé cette envie et a réveillé des sensations que j’avais connues et que j’ai ressenties d’ailleurs ce soir face au public. Ça a été l’occasion de me reconnecter au chant. Je vais encore beaucoup travailler puisqu’il nous est offert une préparation et il n’est pas question de démériter à Paris. La Guyane mérite une digne représentante.  »

Émeline Daribo - FXG

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
Guyane

Fête patronale de Kourou : place à la...

Mercredi 27 novembre 2019

A la une
1 commentaire