UN NOM, UNE HISTOIRE

Le chevalier Guisan, un destin guyanais

Le chevalier Guisan, un destin guyanais

Les hommes ne sont pas maîtres de leur destin, dit-on. Certes, mais par leurs qualités, leurs aptitudes et talents, par leur vision du monde, leur conception de la vie et des rapports humains, ils en sont quelque part, eux aussi, les artisans.

 Samuel Joseph Guisan est né à Avenches (dans le canton de Vaud en Suisse) au mois de mars 1740. Sa famille, quoique de noble lignée, n'a pas de fortune. Aux environs de sa treizième année, il doit abandonner l'école pour apprendre le métier de charpentier. Il est alors obligé de se rendre à Genève pour se perfectionner. Tout en poursuivant la maîtrise de son métier de charpentier, il étudiera une foule de disciplines : l'escrime, le dessin, les mathématiques et la physique, la mécanique, la...
franceguyane.fr 1650 mots - 10.01.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres