UN NOM, UNE HISTOIRE

La Reine de l’Oyapock

La Reine de l’Oyapock

Madame Popineau surnommée « la reine du Haut Oyapock ».

Lorsqu’au premier trimestre de l’année 1855, le père Jean Alet, jésuite, effectue une mission de reconnaissance sur l’Oyapock, il s’arrête à différents postes, dont la Montagne d’Argent, qu’il décrit plus ou moins abondamment avec faune et flore, et même quelques détails culinaires. Il remonte le fleuve en bateau à vapeur qui le mène à environ 6 nœuds, le Bisson.

Après s’être arrêté quarante-huit heures à Saint-Georges et avoir fait la connaissance des missionnaires qui s’y trouvaient comme...
franceguyane.fr 623 mots - 30.03.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres