UN NOM, UNE HISTOIRE

Îlet La Mère, pénitencier de retraite ?

Îlet La Mère, pénitencier de retraite ?

Ce petit pénitencier, nous dit le père Mury dans sa chronique des jésuites aumôniers des bagnards, était devenu le lieu de repos des vétérans de la transportation. On y réunissait les vieillards impotents, les invalides de toute espèce, incapables de grosses besognes et occupés de travaux faciles, comme la confection de chapeaux de paille à l’usage des transportés.

En un groupe d’hommes valides était chargé des travaux de jardinage et des corvées du port. Toute cette population montait à cinq...
franceguyane.fr 520 mots - 21.04.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres