France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

« Trop de cannabis brûle les neurones »

Samedi 22 juin 2019
« Trop de cannabis brûle les neurones »
Les élèves de 3e1 du collège Ho-Ten-You, de Kourou, encadrés par leur professeur documentaliste - Aurélie Ponsot

Cette semaine, les élèves de la classe de troisième-1 du collège Ho-Ten-You de Kourou nous confient leur ressenti à propos de l’actualité récente, en Guyane ou dans le monde.

Légalisation du cannabis, service national universel, électricité photovoltaïque : des interrogations et beaucoup de réflexion pour ces adolescents, encadrés par leur professeur documentaliste, Camille Bocher.

Le premier thème déclenche rapidement un vrai débat dans la classe : le cannabis, l’idée des essais thérapeutiques, le légaliser ? « Il y a des gens qui pensent que ça serait une bonne idée de légaliser », démarre Gaspard. « C’est parce que c’est illégal que certains fument », pense Irmina. « Oui, mais il y a des personnes qui en abuseraient si ça devenait légal », rétorque Téva. « Exactement ! C’est comme l’alcool », acquiesce Irmina. Et Deivid aura le mot de la fin : « Trop de cannabis brûle les neurones : un ado peut perdre 10 % de son quotient intellectuel. » La moitié de la classe est favorable à une légalisation et l’autre moitié est contre.

D’autres sujets viennent surgissent : Donald Trump qui salue le Brexit, les panneaux solaires installés à Cacao ou encore les jeunes qui font le service national universel et, comme souvent, les jeunes évoquent les nombreux accidents mortels en Guyane, un sujet qui marque profondément les adolescents.

Aurélie PONSOT

Les élèves de troisième-1 du collège Ho-Ten-You, de Kourou, encadrés par leur professeur documentaliste / photos APo

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
Une

K-Reen : coup d’essai, coup de maître

Photos Kathryn VULPILLAT - Lundi 1 Juillet 2019

A la une