France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
musique

toujours plus funk

Jeudi 24 Janvier 2019 - 03h00
toujours plus funk
funksession-apatou - reugeg

Samedi, la Funksession d’Apatou revient. Pour cette 14e édition, trois groupes et cinq DJ sont attendus pour fait vibrer la commune au rythme du funk, de la soul et du rythm & blues.

Passer en quatorze années d’une soirée entre amis à une des fêtes les plus attendues de Guyane, c’est le tour de force réussi par la Funksession d’Apatou, de retour ce week-end. Cette année, le thème Boogie paradise night est inspiré « d’un dessin animé de la fin des années 1990 : funky cops », précise Renaud Petitjean, le président de l’association Kaakiti (force, en sranan tongo) organisatrice de la soirée. « Un thème propice aux couleurs et aux costumes », d’après l’organisateur.

La formule de trois groupes en concert, lancée l’an dernier, est conservée cette année. L’ambiance s’en retrouve changée. « Il y a davantage de musique live et les accompagnements de cuivre reviennent. L’ambiance est plus groove qu’avant », observe le président de l’association.

Un record à battre

Lena & the Guyane funk, les Mahova Bladas et Triphaz se produiront en live. Puis la soirée sera animée par les DJ 10kord et Romanesko, du collectif Akufen, ainsi que par les DJ Zu, Bg1 et Klose. Les Young Stampoe se déhancheront, eux, sur scène.

Le record de fréquentation avait été battu l’an passé avec 1 250 fêtards et l’ambiance était restée bon enfant. Cependant, la sécurité est renforcée cette année. Les agents privés du site seront épaulés par les gendarmes d’Apatou et de Saint-Laurent. Plusieurs stands de prévention seront également installés à l’entrée, pour distribuer bouchons auditifs et préservatifs.

Petit changement notable : les amateurs de Jeune Gueule ne trouveront pas le précieux breuvage à la Funksession, cette année. L’organisation teste un autre fournisseur et fait une pause dans son partenariat historique avec le producteur local de bière.

Côté restauration, trois stands sont prévus : un dédié à la nourriture traditionnelle, un autre vendra des galettes-saucisses bretonnes et le troisième, des petits snacks. Seul bémol : l’hébergement. Les carbets et autres lieux d’accueil d’Apatou sont pris d’assaut et ils ne resterait quasiment plus de disponibilités pour dormir sur place, y compris chez les partenaires de l’organisation.

Guillaume REUGE

Les Mahovas Bladas -
Les infos pratiques

Samedi, à partir de 21 heures et jusqu’à 4 heures, entre le village Maïman et le bourg d’Apatou, à un kilomètre avant le centre du village en venant de Saint-Laurent du Maroni.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

josy 24.01.2019
j y serai

Pas de danger, c est dans l ouest!

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
A la une