UN NOM, UNE HISTOIRE

Tonnégrande, la Guyane rebelle

Tonnégrande, la Guyane rebelle

Sur le plan physique, la région de Tonnégrande proprement dite est délimitée par la rivière de Tour-de-l'Île à l'est, une bande forestière à l'ouest, la crique Maperibo au nord et la crique Galion au sud. La rivière Tonnégrande (on dit aussi la crique) rejoint celle des Cascades, formant ainsi le cours supérieur de la rivière de Cayenne.

 Le nom de Tonnégrande provient, nous dit-on de « tonnerre gronde » dont il serait une déformation, car la région connaît de fréquents orages. Mais on peut symboliquement le ramener aux coups de tonnerre des combats des Nègres marrons.

Car Tonnégrande historiquement fut avant tout un des hauts lieux de la rébellion et de la résistance à l'esclavage. Pour se le rappeler, le nom de cet îlet en aval du bourg de Montsinéry : l'îlet Cupidon, du nom de ce Noir marron qui durant de longues années, à...
franceguyane.fr 501 mots - 04.02.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres