France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Retraite religieuse pour 200 Guyanais

Mardi 23 avril 2019
Retraite religieuse pour 200 Guyanais
Samriha de Roura - Aurélie Ponsot

Ils ont entre 15 et 25 ans, viennent des quatre coins de la Guyane, de Saint-Laurent du Maroni, de Mana, de Sinnamary, de Kourou et ont investi l’externat Saint-Joseph en ce week-end pascal, pour une retraite religieuse.

Ces 200 jeunes font partie dans leurs villes respectives de communautés catholiques, comme Le feu de la source, Shalom ou La pastorale diocésaire des jours. Chacun a sa raison de venir. Pour la foi, pour se retrouver entre jeunes, pour soigner ses blessures. Ils sont accueillis au sein de l’externat Saint-Joseph, aménagé pour l’occasion en dortoirs. Des bénévoles sont là pour les encadrer.

Mgr Emmanuel Lafont, évêque de Cayenne, a instauré ce rituel tous les deux ans, dans le but de réunir les jeunes catholiques de Guyane lors de la semaine sainte. Ils sont tous arrivés à Cayenne jeudi et ont démarré leur programme par la préparation de la messe du soir. L’après-midi, les 200 jeunes ont tous participé à un flash mob sur la place des Palmistes, rythmé par les parole du cantique catholique Nous sommes une génération choisie.

Évangélisation

Vendredi, après des temps d’évangélisation dans les rues, au cours lesquels ils font connaître leur mission aux gens intéressés, ils ont pu suivre le chemin de croix, puis assister à l’office de la Passion dans la cathédrale Saint-Joseph.

Samedi après-midi, ils accompagnaient les baptêmes dans le fleuve à Roura, puis le soir les communions à la cathédrale, pour la veillée pascale. Après une messe le dimanche de Pâques, ils ont pu repartir chez eux, heureux de ce moment de partage et, pour la plupart, apaisés et sereins de cette communion avec le Seigneur.

Aurélie PONSOT

« Je suis venue ici car j’aime les retraites. C’est ma cinquième. Je viens ici pour rencontrer le Seigneur, pour être apaisée de mes douleurs, de ma tristesse, pour me retrouver avec Lui. Maintenant, je me sens heureuse. »

Samriha de Roura - Aurélie Ponsot

« Je suis venue ici car je suis au « feu de la source » depuis toute petite. J’ai fait beaucoup de retraites. Je suis venue pour fortifier ma relation avec le Seigneur, pour régler mes soucis. Il n’y a que le seigneur qui puisse m’aider. »

Lara, de Matoury - Aurélie Ponsot

« C’est la première fois que je participe à une retraite. C’est une copine qui m’a fait venir. Tout le monde est là dans le même but. Personne ne juge. On ne se soucie pas du regard des autres. Être ici m’a aidé à m’apaiser, à me libérer, à répondre à mes questions. »

Élisa, de Matoury - Aurélie Ponsot

« Je suis missionnaire au sein de la communauté Shalom. J’encadre les jeunes. Je suis en Guyane depuis sept ans. Je viens du Brésil. Pour moi, c’est une grande joie la mise en place de cette retraite. Ça apporte aux jeunes une croissance dans leur maturité spirituelle. Ça leur apprend à vivre ensemble en communauté. Cette retraite avec eux, c’est donner mais aussi recevoir. Ils nous apportent beaucoup de spiritualité. »

Sidnïa, de Salvador de Bahia - Aurélie Ponsot

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
2 commentaires