France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Régina à la lumière des flambeaux d’Ijakata

Mardi 4 Juin 2019 - 03h15
Régina à la lumière des flambeaux d’Ijakata
Les tambouyen. - Tania Saint-Aimé

Ijakata a commémoré l’abolition de l’esclavage par un déboulé aux flambeaux, samedi soir à Régina. Muriel Torvic, présidente d’Ijakata, est très heureuse d’avoir proposée à ses adhérents cette sortie sur le bord de l’Approuague, afin de partager avec les habitants et de découvrir l’histoire de la commune. Nombreux sont ceux qui ont participé à la fabrication des flambeaux, malgré la pluie diluvienne. Ijakata s’est d’abord recueilli devant la stèle des esclaves résistants de l’Approuague. L’encens, les flammes des flambeaux, le son des tambours, la pluie ont fait remonter à l’intérieur de chacun une vive émotion, faisant jaillir un cri unanime : Sonjé-yo, bénédiksyon pou yo. Le déboulé s’est poursuivi par une veillée culturelle et de la danse au son du ka. Texte & photos : TSA

.

La veillée culturelle après le déboulé. - Tania Saint-Aimé
Le toast de l'amitié. - Tania Saint-Aimé
Tambours devant la stèle de Régina. - Tania Saint-Aimé
La visite de l'écomusée d'Approuague-Kaw. - Tania Saint-Aimé
Danse lors de la veillée culturelle. - Tania Saint-Aimé
Déboulé dans Régina - Tania Saint-Aimé

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une