Les arts de rue veulent reprendre leur place

Les arts de rue veulent reprendre leur place

 16h30, vendredi dernier, au quartier malgache de Saint-Laurent du Maroni, Benjamin Hurtrez rassemble une dizaine d'enfants, surtout des garçons, autour de lui, dans une ambiance détendue, pour deux heures d'atelier d'initiation au cirque et au jonglage. Premier exercice, compter l'un après l'autre, sans se répéter. Après quelques essais, le groupe - qui va de 8 à 14 ans à vue d'œil - y parvient dans un applaudissement collectif. Place aux exercices suivants, dans une joyeuse...

franceguyane.fr 516 mots - 22.02.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir