• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CULTURE

Les 10 meilleures ventes de livres en décembre

P.R. Samedi 9 Janvier 2021 - 08h32
Les 10 meilleures ventes de livres en décembre

Pour ce deuxième top 10 mensuel des ventes de livres, établi par les librairies Cas'A Bulles pour France-Guyane, L'anomalie de Hervé Le Tellier, récompensé du Prix Goncourt 2020, est en tête du classement. (Extrait de notre hebdo du 08.01.21)

1. L’anomalie (prix Goncourt 2020) de Hervé Le Tellier (roman / Gallimard)
2. Les vieux fourneaux tome 6 de Wilfrid Lupano et Paul Cauuet (BD / Dargaud)
3. Gran balan de Christiane Taubira (roman / Plon)
4. Les impatientes (prix Goncourt des lycées 2020) d’Djaïli Amadou Amal (roman / Emmanuelle Collas).
5. Une terre promise de Barack Obama (essai / Fayard)
6. Atlas critique de la Guyane de Matthieu Noucher, Laurent Polidori (essai / CNRS Editions)
7. L’Ickabog de J.K Rowling (roman jeunesse / Gallimard Jeunesse)
8. Entre fauves de Niel Colin (roman / Actes Sud)
9. Aiyana chasseuse de fourmis de Marie-George Thebia (roman jeunesse / Plume verte)
10. Les hamacs de carton de Niel Colin (polar / Actes Sud)
 
 
Le coup de coeur de notre libraire : Les impatientes

Trois femmes, trois histoires, trois destins liés. Ce roman polyphonique retrace le destin de la jeune Ramla, arrachée à son amour pour être mariée à l'époux de Safira, tandis que Hindou, sa soeur, est contrainte d'épouser son cousin. Patience ! C'est le seul et unique conseil qui leur est donné par leur entourage, puisqu'il est impensable d'aller contre la volonté d'Allah. Comme le dit le proverbe peul : « Au bout de la patience, il y a le ciel. » Mais le ciel peut devenir un enfer. Comment ces trois femmes impatientes parviendront-elles à se libérer ? Mariage forcé, viol conjugal, consensus et polygamie : ce roman de Djalil Amadou Amal brise les tabous en dénonçant la condition féminine au Sahel et nous livre un roman bouleversant sur la question universelle des violences faites aux femmes. Née en 1975 dans l'extrême nord du Cameroun, Djalil Amadou Amal est peule et musulmane. Mariée à 17 ans, elle a connu tout ce qui fait la difficulté de la vie des femmes au Sahel.

Amal sait pourtant que l'espoir, même infime, existe. Et cet espoir a un nom : éducation.
 
 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
6 commentaires
Culture

Le chevalier Guisan, un destin guyanais

Bernard MONTABO / Illustrations : Archives départementales de Guyane, Collections privées - Dimanche 10 Janvier 2021

 Samuel Joseph Guisan est né à Avenches (dans le canton de Vaud en Suisse) au mois de mars 1740. Sa...

1 commentaire
A la une