"Le maraké de Brandon", immersion au cœur d'une pratique immémoriale

"Le maraké de Brandon", immersion au cœur d'une pratique immémoriale

« Je sais ce qu’il se passe dans le monde : je connais les cultures des autres mais pas la mienne ». C’est une des raisons qui a poussées le jeune Brandon Yawalou à se rapprocher des ses grands-parents et des siens, les Amérindiens Wayampi, pour devenir un homme selon leurs rites ancestraux. Pour passer de l’enfance à l’âge adulte, les jeunes hommes vivent le maraké, un rite d’initiation notamment connu pour la douleur physique.

Une douleur que Brandon a dû affronter à deux reprises. Âgé de 15...

franceguyane.fr 669 mots - 18.11.2020
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir