France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

La communauté chinoise vous souhaite bonne année avec le Rat

B.D Lundi 27 Janvier 2020 - 03h05

Le spectacle des dragons en ouverture de la cérémonie et notamment les acrobaties des jeunes qui se trouvent sous le déguisement impressionnent toujours. - BERNARD DORDONNE

Afficher toutes les miniatures

L’entrée dans la nouvelle année s’est déroulée ce week-end, avec un spectacle samedi au siège de Fa Kiao à Cayenne, et un autre hier soir au Zéphyr.

Le nouvel an chinois a été fêté avec fastes, samedi soir à l'espace Fa Kiao à Cayenne. Cette année c'est le Rat, premier du zodiaque chinois, qui est à l'honneur. De nombreuses personnalités et de la société civile ont répondu à l'invitation du président Joseph Ho, président de Fa Kiao Kon So. Les organisations avaient mis les petits plats dans les grands en proposant un spectacle de danses et de chants époustouflants avec pas moins de quinze groupes dont la majorité était issue de l'école de danse Fa Kiao.

Texte et photos Bernard DORDONNE

Le public a bien retenu que les chinois fêtaient l'année du Rat. Les organisateurs ont indiqué que le Rat est un animal tenace, solide et malin. Il occupe le premier rang des signes zodiacaux chinois. Derrière le Rat c'est le boeuf. Selon la légende, le Rat a obtenu ce titre lors d'une course organisée avec tous les animaux du zodiaque pour déterminer la place de chacun eux. Il y avait une rivière à franchir et comme le Rat ne s'est pas nager, il a sauté sur le dos du boeuf qui était en tête de course. Et juste avant d'arriver sur l'autre rive, le Rat a sauté sur la terre pour franchir la ligne d'arriver avant le boeuf. - BERNARD DORDONNE

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
1 commentaire
A la une