• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

L'élection Miss Guyane 2020 aura bien lieu !

Pierre ROSSOVICH Lundi 5 Octobre 2020 - 17h30
L'élection Miss Guyane 2020 aura bien lieu !
De gauche à droite : Fania Prévot, Annick André, Régina Pamphile, Nathalie Nouh Chaia Vernet, Whitney Gravier etSylvia Montoute ancienne Miss Guyane. - P.R.

D'abord annoncée annulée par le comité Miss Guyane, l'élection de Miss Guyane est finalement maintenue, mais sera organisée par une nouvelle équipe, choisie par la société Miss France. 

 L’élection de Miss Guyane aura bien lieu. La soirée se déroulera le 31 octobre 2020 au Zéphyr, à Cayenne. Compte tenu du contexte sanitaire, raison pour laquelle le comité Miss Guyane voulait annuler l’événement, l’élection de cette année se tiendra à huis clos et sera diffusée en direct sur Guyane La 1ere et en Facebook Live sur Radio Péyi. L’ensemble des Guyanais pourra donc suivre cette élection. Ils pourront voter par sms en direct et ainsi contribué au choix de leur Miss avec un jury qui sera présent sur place.

Autre nouvelle importante : l’élection de Miss Guyane change de main. En effet, la Société Miss France, dirigée par Sylvie Tellier, n’a pas renouvelé la licence du comité Miss Guyane et de son président Robert Sébas qui organisait jusque là l’événement. C’est désormais Nathalie Nouh Chaia Vernet qui devient la déléguée régionale Miss Guyane pour Miss France.

« Il était hors de question que la Guyane ne soit pas représentée à l’élection de Miss France cette année, déclare Nathalie Nouh Chaia Vernet. D’autant que Miss France fête ses 100 ans. Cela fait maintenant 22 ans qu’une candidate guyanaise part chaque année représenter la GuyaneNous relevons le défi d’organiser cet événement en moins de trente jours. Le délai est court mais j’aime les défis et les personnes qui m’entourent aussi. Nous disons oui à la célébration de la beauté guyanaise dans le respect des gestes barrières. Et non à la déprime et à la morosité ».

INTERVIEW
Ce n’est donc plus le comité Miss Guyane qui enverra une Miss à l’élection nationale ?
Nathalie Nouh Chaia Vernet : Non, ce sera une nouvelle organisation. Le comité Miss Guyane est une association Loi 1901 qui existe toujours, qui garde sa légitimité. Mais il n’a plus sa délégation régionale pour envoyer de Miss à l’élection de Miss France.
Le comité Miss Guyane perd donc sa licence. De quoi s’agit-il ?
C’est une licence que l’organisation Miss France a instauré depuis quelques années. C’est en fait une délégation qu’elle donne à un comité régional sur place pour sélectionner une participante à l’élection Miss France. Cette licence est renouvelée tous les ans, ou pas.
Pour quelle raison le comité Miss Guyane l’a t’il perdu ?
Je n’en sais rien. En tout cas, il est clair que l’organisation Miss France n’était pas favorable au fait qu’il n’y ait aucune représentante de la Guyane à l’élection 2020. Cela a été certainement un accélérateur.
Parlez-nous de vous. Pourquoi le choix de l’organisation Miss France s’est-il porté sur vous ?
Je suis dans l’univers de la beauté depuis 27 ans, puisque je gère les parfumeries Phoenicia en Guyane. C’est également moi qui ait crée le comité Miss Guyane en 1998. Il y a ensuite eu quelques changements, et j’ai passé la main. Entre temps, j’ai organisé d’autres concours de beauté : trois éditions de la Nuit du Glam, qui nous permettaient d’envoyer une Miss à l’élection Miss Caraïbes. Je suis donc une habituée des élections de beauté. J’étais en contact avec Sylvie Tellier depuis quelques temps. Les choses se sont faites naturellement.
Vous relevez le défi d’organiser l’élection en moins d’un mois. Comment va se faire la sélection des candidates ?
A priori, il y avait déjà des candidates inscrites. On en récupère au moins une et nous invitons toutes celles qui avaient déposé leur dossier à entrer en contact avec nous. Et puis, nous avons approché d’autres jeunes filles. Nous nous sommes fixés un nombre de six candidates pour offrir un beau show aux Guyanais. Dans tous les cas, la priorité est d’élire une représentante.
Pourquoi est-ce si important qu’une Guyanaise soit à Miss France selon vous ?
Parce que c’est l’événement le plus attendu des Guyanais. Si nous ne l’avions pas organisé, on nous aurait sûrement montrés comme n’étant pas capables de s’adapter à la situation. Il faut apprendre à vivre avec le Covid. Pratiquement toutes les autres régions ont réussi à organiser leur élection donc pourquoi pas nous ?
Vous insistez sur l’accompagnement de la Miss Guyane durant toute l’année suivant son élection. C’est quelque chose qui manquait jusqu’à présent ?
C’est en tout cas quelque chose sur lequel j’insiste car c’est important. Miss Guyane est élue pour aller à Miss France, c’est une première étape, mais quand elle revient, sauf si elle est élue Miss France, elle doit représenter la Guyane dans son ensemble. Elle a besoin d’évoluer toute l’année. Soit par les partenaires, soit dans des prestations... pour briller.
Robert Sébas a déclaré qu’il ne se priverait pas d’organiser un autre concours de beauté (lire ci-dessous). Craignez-vous un clash des Miss ?
Non. L’événement le plus attendu c’est Miss Guyane pour Miss France. En Guadeloupe, il y a plusieurs élections de Miss, comme dans d’autres régions. Cela ne pose pas de problème.
 
Avis aux candidates

Les candidates ont jusqu'au dimanche 11 octobre pour déposer leur dossier. Parmi les nombreux critères pour candidater : mesurer 1,70m minimum (sans talon), avoir entre 18 et 25 ans, sans tatouages visibles, sans piercing, célibataire sans enfant, justifiant d’un domicile en Guyane.

Contact : Fania Prévot au 0694 23 24 68
 
 
 
Les "points sur les i" de Robert Sébas

Suite à la parution de notre article "L'édition 2020 de Miss Guyane aura-t-elle finalement lieu ?" dimanche, Robert Sébas, président du comité Miss Guyane a diffusé des explications sur les réseaux sociaux :

Juste quelques points essentiels sur les « i » !

- Le Comité Miss Guyane reste et demeure une association loi 1901 indépendante, déclarée en préfecture depuis 1998 et non soluble dans l’organisation Miss France, qui n’a aucun regard ou prérogative sur sa création et son fonctionnement !

- Le Comité Miss Guyane décide seul par une Assemblée générale extraordinaire de mettre en place ses instances, d’élire ses dirigeants et de décliner ses objectifs et n’a aucun compte à rendre à la société Miss France !

- A ce jour, le président du Comité MG reste et demeure M. Robert SEBAS avec tous ses membres cotisants et son bureau actuel élu, sans céder à aucune pression publique ou médiatique et poursuivra des activités associatives différentes!

- Le Président du Comité Miss Guyane, délégué Miss France depuis 2004, en accord avec les membres de son association, a cette année-ci refusé de valider et signer les accords de licence et de délégation 2020 du fait des conséquences désastreuses de la crise sanitaire sur notre région et des nouvelles conditions financières outrancières exigées par la société Miss France, ce qui a conduit le Comité à annuler son implication dans cette élection et donné à la Société MF un justificatif ( fallacieux) pour rompre la collaboration.

- Le Comité Miss Guyane n’organisera donc plus dorénavant son prestigieux concours de « Miss Guyane Pour Miss France » qui a été confié par la Société Miss France à un(e) nouveau ( elle) délégué (ée) qui s’appuiera sur une autre organisation pour réaliser (quand même) une élection de MG en 2020!

- Le Comité Miss Guyane de par ses statuts officiels et déclarés avant même la création de la Société MF, reste tout de même et sans contestation légale, libre d’organiser quand il le souhaitera, sous un autre intitulé, l’élection d’une représentante Guyanaise pour l’international ou tout autre type de concours régional valorisant la femme Guyanaise !

- Pour rappel en 16 ans de fonctionnement, les membres actuels du Comité Miss Guyane ont donné à la Guyane 2 Miss CARAIBES Hibiscus , 4 Top 12 et sa Première Miss France et restent fiers de leur contribution à l’aura de notre département !

Le Président du CMG
R.S

 
 





Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

cap40 07.10.2020
bonne nouvelle...

Le drame est évité...!!!

Répondre Signaler au modérateur
Féfé973 06.10.2020

Au départ, j'ai cru qu'il s'agissait de la photo des candidates !

Répondre Signaler au modérateur
MartinEden 05.10.2020
Forminable

Ouf ! L'idée de la femme-objet va pouvoir perdurer encore durant quelques generations.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
A la une