• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

L’église Saint-Joseph d’Iracoubo retenue parmi les 18 sites emblématiques du Loto du patrimoine 2020

P.R Jeudi 2 Juillet 2020 - 17h02
L’église Saint-Joseph d’Iracoubo retenue parmi les 18 sites emblématiques du Loto du patrimoine 2020
L'église Saint-Joseph d'Iracoubo, en Guyane OCUS - Fondation du Patrimoine

La fondation du Patrimoine et la mission Stéphane Bern ont dévoilé la liste des dix-huit sites emblématiques retenus pour le Loto du patrimoine 2020. L’église Saint-Joseph d'Iracoubo en fait partie.

L’église Saint-Joseph d'Iracoubo a été retenue parmi les 5 sites d'Outre-mer pour le loto du Patrimoine 2020. Ainsi, grâce aux gains de l'édition 2019 du Loto du Patrimoine, ce monument historique qui fait la fierté d'Iracoubo et qui accueille plusieurs milliers de visiteurs chaque année, va pouvoir bénéficier de travaux de restauration qui étaient nécessaires et attendus.
Des jeux à gratter, cinq tirages du loto
Ce Loto du patrimoine, organisé pour la troisième année consécutive, permettra aux sites retenus de bénéficier d'un soutien financier pour leur restauration grâce à des jeux mis en vente par la Française des Jeux, les Illiko Mission Patrimoine. Des tickets à gratter qui seront mis en vente à compter du 31 août  au prix de quinze euros. Sur cette somme, 1,76 euro ira directement à la restauration des monuments, alors que le montant était d'1,52 euro pour la précédente édition. Par ailleurs, cinq tirages dédiés du loto (les 9, 12, 14, 16 et 19 septembre) seront consacrés au patrimoine avec une mise minimum de 2,20 euros, avec un jackpot qui s’élèvera à 2 millions d’euros minimum. Pour chaque grille, 0,54 euro sera reversé à la Fondation du patrimoine. Selon la FDJ, près de 47 millions d’euros ont été collectés en 2018 et 2019 au profit de la Fondation du patrimoine.
À l'intérieur, les belles peintures de style naïf, aux couleurs chatoyantes, sont l'œuvre d'un bagnard. L'homme a porté sa croix à la Guyane à la toute fin du XIXe siècle et a dédié six années à peindre 600 mètres carrés de fresque à l'intérieur de l'église Saint-Joseph d'Iracoubo, dans le nord de la région. -


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

Vendeta973 04.07.2020
BINGO

Comme quoi la pénitentiaire ça avait du bon

Répondre Signaler au modérateur
danlep 03.07.2020
Eglise d'Iracoubo

Ce peintre bagnard s'appelait Pierre HUGUET. Il est étonnant que son nom ne soit pas cité dans cet article.

Répondre Signaler au modérateur
fr.atoy 03.07.2020
loto du patrimoine

l'église d'iracoubo est superbe mais pas en danger
on aurait pu choisir la chapelle de l'ile royale en piteux état, l'église de kourou qui menage ruine , la belle église de st laurent dont les fresques sont recouvertes de badigeon, ou celle de l'acarouany non entretenue puis démolie par une municipalité inculte et qui attend sa reconstruction!

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
1 commentaire
A la une