France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Jessica Martin, du cinéma au chant, et à la plume

Jeudi 20 Juin 2019 - 03h10
Jessica Martin, du cinéma  au chant, et à la plume
Jessica Martin, originaire de Martinique a fait une de Licence de langues étrangères appliquées en anglais et portugais à l'université de Guyane puis après un an passé en Angleterre est revenue pour passer son certificat de comédienne au Théâtre Ecole Kokolampoe - Ensatt de Lyon qu'elle a obtenue en 2017. - Angelique GROS

Jessica Martin, chanteuse, comédienne et… écrivaine. Celle qu’on a notamment pu voir sur scène avec la pièce Time to go ou dans le court-métrage Je t’envoie toutes mes lumières, vient d’auto-éditer son premier roman de fiction : Une Famille presque parfaite.

Après la chanson, le théâtre et le cinéma, Jessica Martin ajoute une corde à son arc. Elle auto-édite son premier roman : Une Famille presque parfaite. Dans ce livre d’une soixantaine de pages, elle raconte l’histoire des Duringé, une famille dont le vernis d’une vie à priori parfaite s’effrite progressivement. « Je suis issue d’une famille monoparentale aux revenus plus que modestes. Souvent, il y a cette comparaison avec les autres enfants. En grandissant, on se rend compte que la notion de perfection appliquée à la famille ou à la vie en générale n’existe pas ! Cette réflexion m’a servi de trame. Initialement, c’était la bible d’une série. Par la suite, un ami m’a demandé de corriger son roman et ça m’a donné envie de publier mon histoire. »

Ce n’est pas la première fois qu’elle aborde ce thème. Il était déjà au centre du court-métrage qu’elle a présenté à la Toile des Palmistes, l’année dernière : Papa, maman et Spiderman.

Au côté de Ricky Tribord

Après la pièce De l’Autre Côté du fleuve, de Jacques Sabatier, Jessica Martin, qui a débuté et poursuit sa carrière en Guyane, jouera dans la nouvelle pièce d’Odile Pédro-Léal, La Maison de Bernarda Alba. « On est encore en étude de texte donc je ne peux pas trop en parler mais il y a des dates prévues en Guyane et pour le Festival d’Avignon : ce sera ma première fois alors je croise les doigts. »

On retrouvera aussi la jeune femme dans le premier long-métrage de Pélagie-Serge Poyotte, qui doit sortir à la fin de l’année. Dans ce road movie, elle interprète au côté de Ricky Tribord et de Vincent Vermignon, Julia, une jeune femme qui retrouve son père. « Il y avait déjà eu une alchimie artistique avec Ricky car il était coach d’acteurs sur Maroni, les fantômes du fleuve. Là, c’était la première fois qu’on tournait ensemble et il y avait une vraie pression pour moi ! »

En parallèle, l’artiste trouve le temps de composer et a achevé une réadaptation de Nous nous reverrons un jour ou l’autre de Charles Aznavour. En ressort une composition jazzy et soul. Dix de ses morceaux attendent aussi d’être enregistrés. « Pendant quelque temps, je me cherchais un peu musicalement, mais depuis un an, il y a une sorte de fil conducteur. L’amour comme l’affirmation de soi font partie de mes thèmes récurrents. »

A. G.

Jessica Martin, originaire de Martinique a fait une de Licence de langues étrangères appliquées en anglais et portugais à l'université de Guyane puis après un an passé en Angleterre est revenue pour passer son certificat de comédienne au Théâtre Ecole Kokolampoe - Ensatt de Lyon qu'elle a obtenue en 2017. - Angelique GROS
Au Bar des Amandiers pour la Fête de la musique

Jessica Martin chante en anglais, français et créole. Demain, elle chartera pour la Fête de la musique à partir de 18 heures, au Bar des Amandiers, à Cayenne.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une