France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Théâtre

Frères migrants à l'Eldorado

Angélique GROS Mardi 27 novembre 2018
Frères migrants à l'Eldorado
Frères migrants sera interprétée samedi à 20 heures, au cinéma Eldorado de Cayenne. La pièce de théâtre dure 30 minutes (DR)

Samedi soir, le festival Migrant'scène de La Cimade se clôt au cinéma Eldorado avec une représentation des Frères migrants par la compagnie kouroucienne Maztek. Cette pièce suivie d'un débat interroge notre rapport à l'autre, à l'étranger, alors même que le climat actuel est des plus tendus face aux flux migratoires.

Plaidoyer pour transformer notre rapport à l'immigration, à l'hospitalité et à notre imaginaire poétique, Frères migrants s'intéresse à notre rapport à l'autre, à l'étranger. La pièce a été mise en scène par Bérékia Yergeau et chorégraphiée par Anna Meyer sur les textes du roman éponyme de Patrick Chamoiseau.
Dans cet ouvrage, l'auteur martiniquais aborde la mondialisation déshumanisante, le « Tout-Monde » , la créolité, la littérature et un monde qui pourra se construire « non pas selon les modalités de la communauté, mais sur la base de solidarités multidimensionnelles, évolutives, et de fraternités imprévisibles et transversales » . Et c'est bien l'un des messages que l'association La Cimade, qui accompagne les personnes étrangères dans la défense de leurs droits, tente de faire passer chaque année au travers du festival Migrant'scène.
UN DÉBAT APRÈS LA REPRÉSENTATION
Alors que la Guyane fait l'objet d'un décret d'expérimentation sur le traitement des demandes d'asile, cette pièce, veut faire comprendre que « l'étranger » ou « l'étrangère » , le « migrant » ou la « migrante » est trop souvent une personne fantasmée ou réduite à son statut administratif. Frères migrants est présentée par la troupe de théâtre d'été de la compagnie kouroucienne Maztek, composée d'une petite dizaine de jeunes comédiens qui répètent depuis les grandes vacances. Elle sera suivi d'une rencontre avec la troupe, puis d'un débat animé par Abdelhak Qribi, maître de conférence de l'Université de Guyane, spécialisé dans les questions d'éducation et de migration, Valérie Pillet, bénévole de La Cimade et un historien. Le public pourra également retrouver la compagnie Matzek pour une autre représentation, le samedi 8 décembre, au théâtre de Macouria, à 20 heures. Là aussi, le spectacle sera suivi d'un débat et d'une séance de dédicaces avec l'auteur Patrick Chamoiseau.
Samedi 1er décembre à 20 heures au cinéma l'Eldorado à Cayenne. Gratuit.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
A la une
1 commentaire
L'info en continu
1/3