Franky Amete, le tembe dans la peau

Franky Amete, le tembe dans la peau

 Franky Amete a le regard gentil et profond de celui qui réfléchit sans cesse. A l'instar de son art, il a grandi sur le Maroni, d'abord côté Suriname, puis en Guyane « après l'indépendance ». Avec, dès l'enfance, le tembe à ses côtés « grâce à plusieurs tontons qui étaient des grands maîtres ». C'est ensuite à Kourou qu'il continue son apprentissage, à l'atelier de l'association Libi na wan, auprès notamment d'Antoine Dinguiou, qu'il remplace quelques années plus tard comme...

franceguyane.fr 1064 mots - 28.08.2020
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir