France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Fais danser la poussière !

Mardi 30 Juillet 2019 - 03h00
Fais danser la poussière !
Restitution de la deuxième édition du festival - Marlène CLEOMA

Pendant une semaine, le Festiv'Art Fais Danser la Poussière se déroule à la maison de quartier de la cité Césaire à Cayenne.

Encadré par des professionnels de la danse, dont Gadys Demba, danseuse contemporaine et Omar Diop, musicien professionnel percussionniste d’Afrique de l’Ouest, la troisième édition du Festiv’Art Fais Danser la Poussière a ouvert ses portes hier à la maison de quartier dela cité Césaire, à Cayenne, en présence d’une dizaine de jeunes. Un début timide pour l’instant, mais Sarah Colmagro, la présidente de l’association et professeure de danse adaptée pour les personnes en situation de handicap ne se fait pas de souci : « Le festival dure toute la semaine, les jeunes ont encore la possibilité de s’inscrire. » Durant cette semaine, les ados et jeunes adultes pourront s’initier à la danse hip hop adaptée, à la percussion djembé, à la percussion africaine ou encore à la danse mandingue. « Ce festival est ouvert à un large public et notamment à des jeunes en situation de handicap », précise la présidente. Comme l’an dernier, pour clôturer ce festival, le samedi 3 août, à 19 h 30, les jeunes et les professionnels donnent rendez-vous à la place des Palmistes pour la restitution de la semaine.

Tremplin de l’inclusion

Organisé par l’association Adidévi et l’association Tout le monde compte, se revendique comme un tremplin de l’inclusion pour les personnes en situation de handicap, c’est donc a juste titre que ces jeunes auront la possibilité de présenter une chorégraphie pour la clôture du festival.

Marlène CLÉOMA

Jusqu’au vendredi 2 août, de 15h à 18h, à la maison de quartier Césaire, à Cayenne. Samedi 3 août, à 19 h 30, place des Palmistes.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
Diaporamas

Grand-Santi en liesse !

Photos : Denis Sonny - Mardi 27 Août 2019

A la une