Du Laos à la Guyane, une épopée hmong

Du Laos à la Guyane, une épopée hmong

 Juché sur un cyclomoteur bleu, un homme sourit discrètement, son fusil en bandoulière. Installés à l’avant et à l’arrière de l’engin, trois enfants prennent la pose avec lui.

Nous sommes en 1979. Deux ans plus tôt, les premiers réfugiés hmongs, comme la famille photographiée là, ont commencé, à s’installer en Guyane. Cette photo d’anonymes, c’est celle qu’a choisi Laurent Pipet pour illustrer la couverture de son dernier ouvrage, La guerre du Fou. Dans ce roman, le lecteur est transporté du...

franceguyane.fr 1383 mots - 11.02.2022
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir