• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
MOUN LAGWIYANN

Décès d’André Cognat, celui qui a choisi d’être amérindien

S.R. Vendredi 15 Octobre 2021 - 10h09
Décès d’André Cognat, celui qui a choisi d’être amérindien

 Fondateur du village qui porte son nom Wayana, André Cognat s’est éteint cette nuit à Antécume Pata à l’âge de 83 ans des suites d’une longue maladie.

 Né à Lyon le 21 février 1938, André Cognat se rendait pour la première fois en Amazonie en 1961, à 23 ans, pour ne plus jamais la quitter. S’imprégnant des cultures des Wayanas, il est à l’origine du village d’Antécume-Pata, sur les bords du fleuve Maroni, à trois heures de pirogue au sud de Maripasoula. Tour à tour infirmier, enseignant et administrateur du village, Antecume a profondément marqué l’histoire du Haut-Maroni.

Antecume s'est éteint à l'âge de 83 ans. - D.R.

« C’était un grand homme, respecté par tous les Amérindiens du Haut-Maroni, il a fait beaucoup de choses pour son village et les villages voisins » se remémore Michel Aloiké, chef coutumier de Taluen et Tweke. Créateur de l’association Yepe, André Cognat a consacré une partie de sa vie à l’amélioration des conditions de vie des Amérindiens. « Il a construit tous les bâtiments qu’on retrouve à Antécume-Pata » rappelle Michel Aloiké, qui se rend actuellement sur place pour être aux côtés de la famille. Décédé chez lui, dans son village, André Cognat souffrait notamment de la maladie de Parkinson.

Tour à tour infirmier, enseignant ou administrateur du village, André Cognat était présenté comme un homme débordant d'énergie et d'humilité. - D.R.


LIRE AUSSI : Le kalimbe et le paludisme font-ils trop bon ménage ?

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
7 commentaires

Vos commentaires

roots973 18.10.2021

Un monsieur qui m'a fait rêver quand j’étais enfant,un bel exemple d’intégration de partage ,d'unité.

Répondre Signaler au modérateur
g6d 16.10.2021

A JJ5 : qu'est-ce qu'un "vrai Guyanais"?

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 16.10.2021
vrai guyanais

c'est quelqu'un qui est né en Guyane ou alors qui vit ici et aime le peyi et ses tradition, histoire ect. il la porte dans son ceour quoi..

Répondre Signaler au modérateur
ATIKA 16.10.2021
Bon voyage à toi l’Indien Blanc

MILLE MERCIS A TOI ANTECUME, grâce à ton livre "Antecume ou une autre vie" j'ai choisi de revenir vers mes origines pour aller à la quête de mes identités guyanaises. Tu m'as d’abord ouvert le cœur, puis les yeux. Tu m’as ouvert ta porte, m'as accueilli dans ton village, dans ta maison, au sein de ta famille, as répondu à "mes pourquoi et à mes comment". Tu donnais le sentiment d’être devenu qui tu voulais être, d’avoir compris et trouvé le secret du bonheur. Bouleversant dans tes propos, tu incarnais ta propre philosophie de vie. Celle de la liberté, de l’humanisme et de l’amour.
Bon voyage à toi l’Indien Blanc, tu auras marqué ma vie d'une empreinte mémorable.

Répondre Signaler au modérateur
siage 15.10.2021

Dans les années 1970, j'avais assisté à des reportages "chronique de quelques indiens wayana" ou on décovrait Andre Cognat. C'était en noir et blanc. J'étais gamin et cela m'avait beaucoup marqué. Jour triste pour la Guyane

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 15.10.2021
meme si il

est né a l'etranger, il est devenu un vrai Guyanais. Paix a son ame.

Répondre Signaler au modérateur
Georges de Cayenne 15.10.2021
Triste

Je me rappelle avoir lu dans ma jeunesse un article sur André COGNAT, je crois que c'était dans "La vie catholique". C'est peut-être à cause de lui que je suis venu en Guyane pour ne plus jamais la quitter. Je regrette de ne l'avoir jamais rencontré ! Au revoir Antecume !

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
A la une