De Kourou à Rennes, le Mizik Machines virtuel va accoucher d'un EP

De Kourou à Rennes, le Mizik Machines virtuel va accoucher d'un EP


Crise liée au Covid-19 oblige, Mizik Machines ne peut plus faire venir d'artistes en Guyane, que ce soit pour des concerts ou des résidences avec des musiciens guyanais. Pour ne pas « être morts » et pour continuer malgré tout leur projet d'union entre artistes d'ici et d'ailleurs, Akufen et Radio Peka, à l'origine de Mizik Machines ont décidé d'organiser une résidence... Virtuelle.

Une résidence à distance, rendue possible par Internet. « C'est comme une résidence...

franceguyane.fr 6 mots - 27.11.2020
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir