Cinquante-quatre registres d'état civil d'esclaves restaurés

Cinquante-quatre registres d'état civil d'esclaves restaurés

ll aura fallu deux ans et six mois de restauration et pas moins de 18 000 euros pour redonner vie à cinquante-quatre registres historiques communaux d'état civil datant de 1836 à 1848. À cette époque, la ville de Rémire-Montjoly n'existe pas, la Guyane est divisée en quartiers. On peut donc voir mentionnées au fil des pages : Habitation La Franchise, Habitation la Madeleine, Habitation Beauregard, etc. On peut aussi voir sur les registres les mentions de « négrillon » , «...

France-Guyane 324 mots - 29.10.2018
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Abonnement digital (Web + iPad + Mobile)

365 archives 144€/an
12€/mois 1 an
En savoir plus

Abonnement web (Web + Mobile)

365 archives 96€/an
8€/mois 1 an
En savoir plus
180 archives 60€/an
10€/mois 6 mois
En savoir plus
90 archives 36€/an
12€/mois 3 mois
En savoir plus
30 archives 13,90€
  1 mois
En savoir plus