France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Marie Bazille,artiste peintre

« Ce qui m’intéresse, c’est le bonheur que tu peux trouver dans les couleurs »

Mercredi 10 Juillet 2019 - 03h10
« Ce qui m’intéresse, c’est le bonheur que tu peux trouver dans les couleurs »
Marie Bazille devant deux de ses oeuvres. - hespels

Marie Bazille est une artiste, dessinatrice, infographiste, spécialisée dans la valorisation du patrimoine. Elle expose en ce moment ses photos, au restaurant Paris Cayenne.

Quel est votre parcours ?

Je suis spécialisée dans le patrimoine et la restauration du patrimoine bâti. Depuis toute petite, je voulais travailler dans le patrimoine. J’ai fait les Beaux Arts de Tours (Indre-et-Loire). J’ai étudié histoire de l’art, puis j’ai fait l’école du Louvre. Après, j’ai suivi une formation de tailleur de pierre chez les compagnons du devoir à Rodez (Aveyron). J’ai travaillé avec l’architecte en chef des Monuments historiques à Montpellier (Hérault), puis pour une association qui faisait de la restauration du patrimoine. Je suis alors tombée gravement malade, ce qui a beaucoup changé ma vision de la vie. En 2014, j’ai voulu monter ma boite ; j’avais deux projets : Les Vitrines du patrimoine, un concept pour dynamiser les centres-villes, et Kiss kiss world, une application smartphone pour avoir du fun avec le patrimoine. J’ai finalement monté Jouer avec le patrimoine avec deux associés.

Comment sont nées vos créations Souvenirs de Guyane ?

Depuis mon arrivée en Guyane, il y a deux ans, je prenais beaucoup de photos. J’ai fait des essais avec plusieurs logiciels pour les transformer et j’ai vu que ça plaisait bien autour de moi. J’ai donc conçu des petits formats qui se sont bien vendus. J’ai fait le village des artisans de Kourou. Les gens aiment car c’est contemporain, c’est design et déco, ce que l’on ne retrouve pas dans les autres souvenirs que l’on trouve ici. J’ai mis une annonce sur le site La Vie en Guyane pour chercher les lieux d’exposition. Jean-Christophe Lauters du restaurant Paris Cayenne m’a contactée et m’a proposé d’y exposer. Depuis, nous avons une belle collaboration. Il soutient les artistes guyanais depuis trente ans, dans un total désintéressement financier.

Quelle est la démarche artistique derrière le travail de ces photos ?

D’un point de vue purement technique, je prends de très belles photos bien cadrées puis, avec plusieurs logiciels, je les retravaille pour leur donner un aspect de peinture. Je mélange les filtres, jusqu’à ce que ça me plaise.

Je veux générer du plaisir, faire ressortir les contrastes, la lumière. J’ajoute des touches de couleurs quand je trouve qu’il n’y en a pas assez. J’apporte mon regard d’artiste et de graphiste sur le patrimoine, sur la culture.

Quels sont vos projets ?

Je continue d’exposer au Paris Cayenne. Mon objectif est de faire un livre d’art sur du beau papier, un livre que l’on ramène chez soi, un coffee table book. Pour ça, je dois trouver un éditeur et, bien sûr, je veux continuer à créer.

Propos recueillis par Aurélie Ponsot

À retrouver sur le site https://souvenirsdeguyane.jimdofree.com/, ainsi que la page Facebook d’illustrations  La Vie en Guyane par Marie Bazille .

Marie Bazille devant deux de ses oeuvres - hespels

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
Diaporamas

Grand-Santi en liesse !

Photos : Denis Sonny - Mardi 27 Août 2019

A la une