France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Bienvenue au Ciap!

Fabienta PROSPER Mardi 25 novembre 2014
Malgré la pluie, les visiteurs de samedi ont assisté à la projection d'un film relatant le bagne, sur les murs du camp de la Transportation. (Éric LÉON)

Le Centre d'interprétation de l'architecture et du patrimoine (Ciap) de Saint-Laurent a été inauguré vendredi, au camp de la Transportation. Il ouvre ses portes au public le 9 décembre. L'exposition permet de comprendre les évolutions de la ville. Installé dans la cuisine, la chapelle et plusieurs cases du camp, son but est de faire connaître l'histoire de la Guyane, de Saint-Laurent et du bagne.

De nombreux objets d'époque sont exposés : soit des reproductions, comme cette guillotine, soit des trouvailles, comme des pièces de monnaie. (Éric LÉON)
La grande salle d'exposition du nouveau Centre d'interprétation de l'architecture et du patrimoine (Ciap), dans la cuisine et la chapelle du camp, présente l'histoire du bagne et de Saint-Laurent. (Éric LÉON)
Des maquettes du camp de la Transportation au temps des bagnards permettent de découvrir les évolutions du camp entre son ouverture en 1858 et sa fermeture en 1946. (Éric LÉON)
La cuisine du camp de la Transportation abrite une exposition sur le bagne. (Éric LÉON)
De grands panneaux racontent l'histoire ancienne et récente de Saint-Laurent et de ses quartiers. (Éric LÉON)
Aujourd'hui, la case n° 11 est devenue un bâtiment avec de petites pièces spécialement dédiées aux anciens de Saint-Laurent, ceux qui ont connu les lieux et qui les connaissent encore. C'est le cas d'Abolo Awassaï, piroguier depuis plus de dix ans. Dans ces cases, les visiteurs découvrent quelques affaires personnelles de ces personnes. Tout en se promenant parmi les personnages, les visiteurs peuvent écouter la voix d'anciens Saint-Laurentais racontant l'histoire de la ville. (Éric LÉON)


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
A la une
18 commentaires
Une

Saina Manotte feat lova Jah : Viv jodla

P.R. - Vendredi 15 Novembre 2019