France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

A Saint-Laurent, le Fifac dévoile ses écrans

Jeudi 17 Octobre 2019 - 03h05
 A Saint-Laurent, le Fifac dévoile ses écrans
Les Saint-laurentais sont venus en nombre assister à la séance inaugurale du festival, un très beau documentaire sur une prison colombienne. - sz

Le tout nouveau Festival international du film documentaire Amazonie-Caraïbes se déroule jusqu’à vendredi au camp de la Transportation, à Saint-Laurent du Maroni. Après une soirée d’ouverture réussie, le successeur d’America Molo Man affiche ses ambitions, ses envies d’être une porte d’accès à l’international, tant pour le grand public que pour les acteurs de la filière documentaire dans la région.

Jusqu'à vendredi, une programmation de haute qualité est offerte aux spectateurs du Fifac, à Saint-Laurent. En plus de nombreux documentaires, les amateurs ont pu découvrir un film guyanais en avant-première mondiale, hier soir.

Après 10 années d’America Molo man et cinq éditions de Doc Amazonie-Caraïbes, les Saint-Laurentais ont assisté lundi aux premiers pas de leur successeur, le fameux Fifac. Comme son nom l’indique, le nouveau venu se veut international et, surtout, ouvert à toute la région amazonienne. En partenariat avec France télévisions, les acteurs locaux du cinéma ont mis leurs forces en commun pour offrir une programmation variée, riche et présentée par de nombreux invités, producteurs ou réalisateurs venus porter leurs bébés.

« Toute la filière pro du documentaire a besoin de ça », notamment « les locaux qui se questionnent depuis longtemps sur pourquoi ils n’arrivent pas à travailler » avec les grands médias, s’exclame, enthousiaste, un producteur guyanais, impliqué dans l’organisation. à ses yeux, les objectifs du Fifac demeurent les mêmes que ceux de son prédécesseur : « Montrer des films d’ici, fait par des gens ici, dans leur majorité produits ici », en Guyane ou dans la région.

Une visée qui bénéficie aussi aux fans, renchérit Serge Poyotte, réalisateur – sous le nom Kim Novice – de Le lien qui nous unit, diffusé en avant-première mercredi à 20h. « Le public a besoin de voir des images qui parlent de lui, mais aussi d’autres cultures. Il lui est important de se reconnaître », tout comme « de s’enrichir de nouveaux regards, de nouvelles cultures », estime celui qui est aussi membre du jury .

« Un évènement plus ouvert, plus varié »

Et l’arrivée de France télévisions dans la balance facilite forcément la réalisation de cette ambition, explique Frédéric Belloney, directeur général du Fifac et ancien patron d’America molo man. « On a un rayonnement beaucoup plus important, on a aussi plus d’invités », témoigne-t-il en s’appuyant sur ses béquilles. « Ça permet plus de projections, un évènement plus ouvert, peut-être plus varié. » Malgré son pied dans le plâtre, on ne peut que l’imaginer s’activant de tous côtés en écoutant la passion qui l’anime. Dès qu’il parle de ce festival, son visage – tout en lignes, jusqu’à la coupe de cheveux – s’illumine, son regard clair se met à briller et sa voix prend une qualité d’orateur, de conteur.Confiant, mais prudent, le chef du Fifac attend les retours du public tout au long de la semaine. Et espère que les 13 films en compétition et les 9 « écrans parallèles », sélectionnés parmi plus de cent inscrits, créent de la discussion. Que les spectateurs, dans les jolis mots de Serge Poyotte, trouvent au camp de la Transportation « des films, des histoires exceptionnelles qui nous touchent, nous emmènent ailleurs ». S. Z.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
Une

Xavier Harry récompensé à New York

FXG à Paris - Lundi 21 Octobre 2019

3 commentaires
A la une