40 ans après la loi Lang, une exception française chère aux libraires

40 ans après la loi Lang, une exception française chère aux libraires

Les librairies Cas’à Bulles, Lettres d’Amazonie et Légende du Colibri ont importé près de 500 000 ouvrages de tout genre en cette année 2021. Selon le gérant Frédéric Dumas « nos ventes connaissent une bonne évolution : + 5% de chiffre d’affaires annuellement. Il n’y a pas que les lecteurs de roman qui entrent en ligne de compte. Les livres dédiés au développement personnel et à l’ésotérisme sont plutôt prisés en Guyane. Par contre, le rayon guides touristiques a subi les effets de la crise...

franceguyane.fr 920 mots - 28.09.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir