En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
FOOTBALL - COUPE DE FRANCE (8ETOUR)

L'Étoile de Matoury s'arrête là

Basile REGOLI Lundi 04 décembre 2017
L'Étoile de Matoury s'arrête là
Les Matouriens ont eu le ballon et les opportunités pour atteindre les 32es de finales de la Coupe de France mais deux errements défensifs les empêchent de réaliser l'exploit que seul le Geldar a réussi... il y a vingt-huit ans (BR)

La belle aventure de l'Étoile de Matoury a pris fin samedi dans la région parisienne face à Houilles (défaite 2-1). Le rêve de disputer les 32es de finale s'est envolé.

Ils n'étaient plus qu'à un match du bonheur. À quatre-vingt-dix minutes d'une qualification historique pour les 32es de finale où entreront dans la compétition les clubs professionnels de Ligue 1. En héritant au tirage au sort de l'un des trois petits poucets, Houilles, pensionnaire de R3 (la 8e division), l'Étoile de Matoury pouvait croire en ses chances de voir ce rêve se réaliser. Las, les joueurs de Jean-Pierre Haabo ont été éliminés, samedi, en région parisienne dans un froid polaire.
Face à des Parisiens bien décidés à prendre le jeu à leur compte devant un public venu en très grand nombre assisté à la rencontre (1 300 spectateurs), l'Étoile de Matoury s'est appliquée dans un premier temps à bien défendre pour ne pas plier sous les offensives adversaires. Mais le portier Jorge Alves Da Silva n'a jamais vraiment été mis en difficulté au cours de la première période. Les Ovillois ont surtout tenté leur chance en dehors de la surface, à l'image des frappes lointaines, mais hors cadre, de Paul Sorel Ntolla ( 17e) et Franck Bollaert (22e). Les Matouriens se sont, eux, montrés dangereux une seule fois, sur une incursion du côté gauche de la surface par Jules Haabo (20e).
Le 0-0 à la pause était logique.
UNE ERREUR DE DÉFENSE
La seconde mi-temps semblait repartir sur le même rythme avec une rude bataille au centre du terrain. Mais neuf minutes après la reprise, les locaux profitèrent d'une énorme mésentente entre Jorge Alves et Marvin Torvic sur un ballon aérien pour ouvrir le score. Un tir à bout portant de l'avant-centre Bollaert (1-0, 54e) à la suite d'un centre en retrait de Toufik Ben Saada. Huit minutes plus tard, Houilles doubla la mise grâce à Ntolla, seul aux six mètres, après une superbe contre-attaque côté gauche (2-0, 62e). Un deuxième coup derrière la tête pour les Matouriens qui reprirent tout de même espoir dix minutes plus tard sur un pénalty transformé par Jules Haabo (2-1, 72e) à la suite d'une faute de Teddy Gadjard sur Miguel Haabo.
Jusqu'au bout, l'Étoile de Matoury a poussé pour égaliser. La fin de match a même eu son lot de sueurs froides avec l'arrêt de la rencontre pendant plusieurs minutes en raison de la blessure dans le temps additionnel de Stryker Youssou, victime d'un terrible choc aux cervicales après un duel aérien avec un joueur de Houilles. Plus de peur que de mal pour le latéral gauche matourien qui est finalement ressorti de l'hôpital dans la soirée. L'aventure en coupe de France est maintenant terminée, place au championnat.
L'Étoile de matoury a peut-être trop joué le match les jours précédents. Ils ont manqué de « niaque » selon leur coach. (BR)
FICHE TECHNIQUE
Houilles (R3) - Matoury (R1) : 2-1 (0-0). Stade Maurice-Baquet. Environ 1 300 spectateurs.
Arbitre : Maxime Apruzesse.
Buts : Houilles : Bollaert (54e), Ntolla (62e) ; Étoile Matoury : J. Haabo (72e s.p.).
Cartons jaunes : Houilles : Buon (26e), Bollaert (56e), Taimlly (86e) ; Étoile Matoury : Soro (12e), Anaraba (33e), Torvic (84e).
Etoile de Matoury : Alves da Silva (cap.) - Soro, Torvic, Anakaba, Youssou (Amania, 90e + 6) - Adam, Lauristin (Nadjé, 70e), M. Haabo, J. Haabo - Adipi (Arnaud, 46e), Mansiafo. Entr. : J. P. Haabo.
Houilles : Baillif - Gadjard, Benmebarek, Trouet, Gruhn - Kharouni, Ntolla, Buon (Tailly, 53e), Couceiro (Da Silva Pavlo, 59e), Ben Saada (cap.) - Bollaert. Entr. : Blankenship.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire