En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
GOLF

Kenya Ho You Fat s'attaque aux compétitions nationales

Propos recueillis par Angélique GROS Vendredi 15 septembre 2017
Kenya Ho You Fat s'attaque aux compétitions nationales
Kenya Ho You Fat rêve de devenir golfeuse professionnelle (DR)

Après deux mois passés hors du circuit, la jeune (18 ans) et talentueuse golfeuse originaire de Rémire-Montjoly, Kenya Ho You Fat, reprend du service sur le green, au golf Jovenyal à Chambourcy, près de Paris, à l'occasion de la Joyenval classic qui a lieu samedi et dimanche.

Quel bilan tirez-vous de votre expérience en Guadeloupe ?
J'ai passé deux années très enrichissantes au golf des Abîmes. J'ai pu vraiment progresser. Il y a un an, j'étais à l'index 4 et maintenant je suis à 1,3. Plus on se rapproche de l'index 0 et plus on est bon au golf. À l'époque, quand je suis partie en Guadeloupe, je ne voulais pas tout de suite aller en Métropole car les niveaux étaient trop élevés. Aujourd'hui, je me sens prête à participer aux épreuves nationales tandis qu'en Guadeloupe, il n'y a que des compétitions de clubs. C'est dans la logique des choses d'aller en métropole.
Vous êtes championne des Antilles et vous concourez désormais pour le titre de championne de France cadette, que ressentez-vous ?
Un peu de stress car, contrairement aux autres joueuses, j'ai fait moins de compétitions de niveau national. J'ai vraiment hâte de jouer car même si je me suis entraînée pendant les grandes vacances, ça fait deux mois que je n'ai pas fait de compétition. J'ai dû travailler pour me faire de l'argent de poche et financer mon projet. Le golf coûte cher, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai choisi d'être fille au pair à Chambéry, ça m'évite de payer un logement.
En intégrant le golf d'Aix-les-Bains vous avez changé de coach. En quoi cela modifie-t-il vos objectifs ?
Avec François Gillot, on est plus dans une optique de m'amener vers le golf professionnel. Mon DUT sport études se déroule sur trois ans et notre objectif est que j'améliore chaque année ma moyenne de score en compétition. En fait, ce sont vraiment les résultats dans trois ans qui seront importants. Pour l'instant, dans ma catégorie, il y a beaucoup de filles qui ont un meilleur niveau. Je ne suis pas mauvaise mais loin d'être la meilleure. Il faut bosser. Je passe minimum vingt heures par semaine à m'entraîner. Il ne faut faire que du golf en fait. Ma vie sociale est loin d'être ma priorité parce que quand tu veux être sportif de haut niveau, il faut mettre de côté le reste. C'est un choix.
Dans quel type de parcours vous sentez-vous la plus à l'aise ?
Là où je suis le plus à l'aise, c'est sur le putting, c'est beaucoup plus de sensations que de technique. C'est le feeling. Au golf tout est possible dans sa manière de jouer, une infinité de coups existent et même quand on est pro, on peut toujours apprendre.
Quel est le premier souvenir qui vous vient en tête quand vous pensez au golf ?
Quand j'étais en seconde en 2015, j'avais participé au championnat de France de golf en équipe avec Aix-les-Bains et on s'était vraiment pris une râclée. C'est ce qui m'a donné envie de devenir golfeuse et c'est dans ce club que je m'entraîne depuis la rentrée.
Qui sont vos golfeurs ou golfeuses modèles ?
Lichelle Wie a une prestance quand elle joue que j'admire et elle a une très belle image. Après il y aussi Lydia Ko, elle est très jeune mais elle a déjà un très bon jeu. Lichelle Wie c'est plus pour ses actions, sa façon de se tenir.
Kenya Ho You Fat est actuellement en recherche de sponsors pour financer sa saison golfique. Contact : Promo Elite guyanaise de golf, Lynda Ho You Fat au 0694 26 46 88.
Déjà 65 victoires à son palmarès
La championne des Antilles a quitté la Guadeloupe pour intégrer un DUT Technique de commercialisation en sport étude cette année à Chambér y. Elle s'entraîne désormais avec le club d'Aix-les-Bains et se prépare notamment pour le Championnat de France de golf cadette qui aura lieu les 26 et 29 octobre. Sur 116 compétitions entre 2011 et 2017, elle en a gagné 65 et est arrivée 12 fois deuxième.
Où pratiquer le golf en Guyane ?
Les parcours de golf ne sont pas légions en Guyane. On en compte trois :
- Le golf de l'Anse, à Kourou
- Le golf des Trois collines à Matiti, situé dans la ferme Zulémaro
- Le Practice golf de Matour y situé à Balata, à Matoury.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

basile 15.09.2017

Bravo Kenya, continue à nous éblouir de ton talent. Espérons que les soutiens financiers notamment des institutions publiques seront conséquents cette année.

Répondre Signaler au modérateur