France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
MARTINIQUE

Pari gagné pour Christophe!

Mardi 09 octobre 2018
Pari gagné pour Christophe!
Christophe et Julien, son entraîneur, savourent leur succès, salué par une haie d'honneur pour le jeune champion, ici en compagnie de Robert Marajo, le président du Longvilliers Club. Derrière eux, Murielle, la mère de Christophe (FAM)

En exactement 9 heures 57 minutes et 20 secondes, Christophe Maleau a effectué à la nage les 26 kilomètres séparant le rocher du Diamant et la plage du bourg de Schoelcher. Une performance réalisée dans le cadre d'Octobre rose.

Dimanche matin, il est précisément 6 heures et 11 minutes quand Christophe Maleau, qui fêtera ses 11 ans dans une semaine, se jette à l'eau pour son défi exceptionnel : relier à la nage le rocher du Diamant à la plage du bourg de Schoelcher, en Martinique. Une performance que seuls quelques grands nageurs comme Julien Sicot avaient tenté avant lui. Accompagné de Julien Panevel, son entraîneur de natation, Christophe Maleau, qui avait effectué la traversée de Trois-Îlets jusqu'à la plage de la Française l'année dernière, a décidé qu'il fallait relever un nouveau challenge. Vingt-six kilomètres à la nage, soit six fois la distance qu'il avait réalisée en 2017. Pour lui, c'est une façon de montrer sa solidarité envers les personnes malades du cancer. Sa mère, Muriel, a été soignée pour cette maladie et il a vu souffrir des enfants de son âge quand il lui rendait visite à l'hôpital. Il fallait qu'il leur envoie un message fort, qu'il leur dise : « Battez vous, ayez la volonté, ne baissez jamais les bras, il y a toujours de l'espoir! »
MENTAL D'ACIER
Dimanche, durant près de dix heures, Christophe a serré les dents. « J'ai eu des moments difficiles, avoue-t-il. Pendant la traversée de la baie de Fort-de-France, mon père a même eu envie que j'arrête mais, pour moi, il n'en était pas question. En plus, des camarades de club sont venus nager avec moi durant la dernière heure. Ça m'a donné encore plus envie. » Il l'a fait pour les enfants malades et près d'une dizaine d'entre eux sont venus l'encourager. Une quinzaine de bateaux et de jets skis l'ont accompagné du début à la fin de son exceptionnel défi.
À l'arrivée à Schoelcher, une foule enthousiaste, fière et émue est venue acclamer ce petit garçon au mental d'acier. Et le Dr Jean-Marie Bolivard, qui l'a suivi du début à la fin, a confirmé qu'il a effectivement « souffert physiquement durant la traversée mais que, grâce à ses capacités mentales extraordinaires, il a réussi son pari » .
À l'arrivée, il y avait la foule des grands jours et, parmi les personnes présentes, des camarades de classe de cette année mais aussi de l'année dernière. Les représentants du collège Petit-Manoir où il est scolarisé en sixième ont tenu également à lui rendre hommage, tout comme Nou Pa Sav, l'orchestre de rue de sa ville.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire