En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
Vous avez la parole

Vous, l'Autre venu d'ailleurs...

Mercredi 08 novembre 2017
Je me souviens de vous, le petit bonhomme maigre qui marchait le long de la route avec le coupe-coupe à la main. Vous passiez le matin de bonne heure en nous appelant et en nous demandant si nous avions besoin de vous pour nettoyer notre jardin.
Oui, on ne se connaissait pas. Oui, j'ai eu besoin de vos services... Ah, cela n'était pas facile de vous employer car administrativement, c'était compliqué, mais nous y sommes arrivés.
Je me souviens de vous, le petit bonhomme avec plus d'assurance. Vous rouliez en mobylette. Plus de coupe-coupe à la main. Vous portiez sur votre dos la débroussailleuse et vous aviez votre emploi bien défini. Plus de secret pour ces jardins que vous alliez entretenir.
Je me souviens de vous, le petit bonhomme qui un jour arriva avec sa voiture, toujours pour entretenir les jardins.
Que de chemin parcouru. Au fil des années, nous avons appris à vous connaître. Vos enfants suivaient leurs études de la maternelle au lycée. Que de fierté.
Aujourd'hui, à vous, le petit bonhomme venu d'ailleurs avec ses rêves, son travail et (sa volonté de transmettre) à ses enfants l'envie de réussir [...], ceux-ci disent « merci » pour leur avoir donné cette chance dans la vie.
Des années sont passées... Une belle leçon de réussite.
Une citoyenne qui se souvient

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire