En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
Vous avez la parole

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage... (2/2)

Vendredi 25 novembre 2016
Suite et fin du courrier publié hier.
Il y a un conflit de culture qui est présent depuis longtemps dans notre société et trop souvent nous n'avons été qu'une poignée de « révoltés » à dénoncer cela face à certains de nos compatriotes emmitouflés dans des habits de bons samaritains. Certains allaient même à dire que nous étions xénophobes. D'autres, surtout ceux qui se prétendent progressistes, étaient nos pires ennemis car pour eux nous collaborions avec l'impérialiste français! Cela parce que nous voulions plus de sécurité pour nos compatriotes et pour nos familles, donc plus de forces de l'ordre. Ces mêmes personnes voulaient d'ailleurs récemment qu'il n'y ait plus de barrage à Iracoubo (MDR)! Ils n'ont rien compris et ils ne comprendront jamais rien.
Aujourd'hui, nous sommes à la croisée des chemins, Soit nous choisissons de nous battre pour plus de sécurité c'est-à-dire sortir de la situation de « révolté » pour nous arriver à une situation de « révolution » . Soit nous baissons les bras et nous nous laissons tuer. À chacun de choisir son camp.... Nous, membres du collectif Mille lettres citoyennes contre l'insécurité, apportons notre soutien à ceux qui ont décidé de mener une révolution : celle d'affirmer avec force que les Guyanais, ainsi que ceux qui ont choisi notre pays comme étant leur pays, veulent être respectés et surtout vivre en paix.
Collectif Mille lettres citoyennes contre l'insécurité

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire