En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
Vous avez la parole

Totalement fous ces étudiants guyanais qui osent avoir de l'ambition!

Jeudi 12 janvier 2017
C'est certainement la réflexion qu'ont dû émettre le président de la CTG ainsi que les membres de la commission des aides financières à l'étude des demandes déposées pour l'année universitaire 2016-2017.
Grands seigneurs, ils ont décidé d'accorder à ma fille la somme de... 350 euros pour l'ensemble de l'année universitaire.
Si, si : 350 euros sur 10 mois, soit 35 euros par mois ou encore 1, 16 euro par jour...
Mais quelle idée a-t-elle eu aussi de vouloir poursuivre des études de médecine!
À Bordeaux qui plus est! C'est vrai que c'est l'université à laquelle est affiliée la faculté de médecine de la Guyane et qui permet de terminer le cursus dans la spécialité médicale choisie par ma fille... mais bon...
Pour réussir sa première année elle a dû travailler 7 jours/7 et près de 12 heures par jour en moyenne (ben voyons, elle n'aurait pas dû s'impliquer autant!) Et voici la réponse de la CTG : on vous attribue une aide de 1, 16 eros par jour pour revenir, bien sûr, travailler dans votre département, qui est, à ce que l'on dit, un désert médical.
La CTG ne peut pas de toutes les façons, être le plus important partenaire financier de différentes manifestations et, en même temps, aider aux études de nos jeunes, il ne faut pas exagérer! Mais quelle idée, ai-je eu, en tant que parent d'inculquer à ma fille le goût du travail!
Pourquoi lui ai-je sans cesse répété de se donner les moyens de ses ambitions!
Et surtout, surtout, pourquoi m'a-t-elle écouté ?! ?
Enfin, je m'en vais voir mon banquier pour tenter d'obtenir un plafond de découvert plus important : je l'ai cherché, non ?
Marie-Claude N.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire