En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
Vous avez la parole

Repentance

Jeudi 07 décembre 2017
Pendant longtemps très longtemps...
Ma fièvre me conduisait au comble de la fatalité
Tel fut mon sort tragique pour une soi-disant vie meilleure
Animé par cet esprit de richesse, à coup d'outils destructeurs
Sans mettre en exergue la malignité du mystère de la nature
Ses merveilles pompeuses pompaient mon âme de désordres
Le précieux, l'or, encore, l'or, toujours l'or...
Alors que le souffle de ma misère brisait la vérité présente
Moi, j'insistais en injectant ma haine aux bons sens des opposants
Prenant garde de leur impuissance, j'approuvais tous ces administrateurs zélés
Aux discours insipides et de leur filon d'or de mensonges
Cependant, un soir alors que je savourais déjà ma découverte d'or future
Je fus réveillé dans mon rêve, par le chant d'un oiseau tout de blanc vêtu
Puis, étrangement, il me dit toi l'orpailleur destructeur :
Lève-toi et va-t'en avant que Charon vienne de chercher
Car l'or ne te rendra jamais riche plus que tu es!
Ta richesse est en toi, cherche-la plutôt
Ému je sortis du rêve en sursaut transpirant à grosse goutte d'or
Conscient, de l'intervention divine je lui promis de ne plus détruire la nature
Anado

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire