En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
Vous avez la parole

Quid de certains contrôles à Petit-Saut ?

Jeudi 08 février 2018
Je m'interroge sur la gestion du lac de barrage de Petit-Saut ainsi que sur la route qui y conduit. Les quotas de pêche et de chasse imposés aux pêcheurs du dimanche solvables sont bien réels et les forces de l'ordre sont là pour nous le rappeler et nous verbaliser aux heures touristiques.
Par contre, aucun contrôle et encore moins de quotas quant aux transport de frêt, d'hydrocarbures et de personnel destinés aux sites d'orpaillage clandestins.
Par contre, à chaque fois que je circule sur le lac, je croise des pirogues lourdement chargées et plus particulièrement à destination de la crique Leblond au-dessus de Saut Lucifer sur la rivière Courcibo! Et ce ne sont pas des touristes à bord! Après plus de 15 ans en Guyane, croyez-moi que je sais malheureusement reconnaître une pirogue d'orpaillage illégal d'une pirogue de touristes ou de pêcheurs. Mais là pas de contrôle! Permettez-moi de m'interroger sur la réelle menace écologique que représente le pêcheur du dimanche par rapport à l'orpaillage sauvage.
C'est Manman Dilo qui se mort la queue!
Un écocitoyen

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire