En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
Vous avez la parole

Pas de quoi fouetter un chat

Jeudi 15 septembre 2016
Réponse au courrier de Sophie L. paru dans notre édition de samedi dernier.
Sophie L. remercie le maire de Sinnamary d'avoir honoré certains anciens de la commune. Je veux bien que vous soyez contente mais il n'y a pas de quoi fouetter un chat car en vous lisant on croirait à un exploit, même si je reconnais que c'est une bonne initiative. Mais plutôt que de le féliciter pour cela, vous devriez surtout regarder l'état de la commune où rien n'avance, où quasiment rien ne se fait. Interrogez-le sur le retard incompréhensible pris dans la rénovation de l'hôtel de ville lancé de manière tout à fait illogique, sur le montant astronomique versé pour la location des bungalows - tout cela mis bout à bout, reconstruire une nouvelle mairie reviendrait sûrement moins cher -, sur le montant à répétition des voyages qui ne ramènent rien à la commune... Je pourrais vous citer d'autres anomalies mais je m'arrête là. Pour finir, Sophie L., vous dites aussi que certains penseront que si le maire fait cela, c'est qu'il est en route pour les législatives. Je vous rassure car s'il est permis de rêver, restons sur Terre.
L'observateur

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire