France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
Vous avez la parole

La boîte de nuit

Mercredi 16 mai 2018
À quoi sert une boîte de nuit sinon à danser ? Sept ans que je n'avais pas mis les pieds dans ce lieu où la musique bas son plein. Je reste dubitative, le concept ne s'est pas renouvelé! Pour danser, les couples n'ont pas trop à s'en faire mais pour les célibataires, la manoeuvre est plus délicate.
Dans cette grande salle, les femmes seules sont dans un coin ou par petits groupes dispersés. Les hommes sont assis autour de leur bouteille de champagne ou accoudés au bar. Dans ce lieu confiné, chacun reste sur sa rive.
Les femmes se sont pourtant mises sur leur trente-et-un, elles se dandinent pour attirer la gent masculine. Mais rien n'y fait, des regards timides, des regards qui se détournent, des regards perdus.
Les morceaux de zouk love défilent « aïe c'est bon ça » mais les femmes sont toujours debout, là. Aucuns bras tendus pour une partie de danse, pour une partie de collé serré. Alors dans un sursaut de détermination, quelques-unes entrent en scène et font une tentative pour inviter les hommes. Ça marche, youpi, mais le geste n'est pas si limpide, n'est pas si naturel car les hommes sont scotchés à leur verre et s'autorisent même à formuler un « non! » . Sont-ils surpris, gênés, intimidés ? Ils se regardent désormais en chiens de faïence. Les hommes semblent avoir baissé les bras et les femmes sont comme prisonnières de l'éducation, de la culture, du qu'en dira-t-on... Avant de partir de cette boîte de nuit qui devait me convaincre que la danse pouvait rapprocher les individus, je me pose cette dernière question : « Quel est le rôle d'un DJ ? » Permettez-moi de vous interpeller. Jetez un oeil sur vos pistes de danse, imprégnez-vous de vos salles, vous êtes des ambianceurs! C'est aussi vous qui devez animer la soirée. Demandez aux hommes d'inviter les femmes, faites un quart d'heure où les femmes seraient reines et inviteraient les hommes à danser... Créez un moment où les refus seraient interdits. Innovez car l'époque a changé! La playlist n'a pas de saveur sans votre savoir-faire. La peur et la résignation envahissent vos salles de danse. Heureusement l'heure du dancehall est arrivé, ça bouge enfin!
Un oeil

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire