En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
Vous avez la parole

« Gare à la mystification »

Samedi 15 avril 2017
Aimé Césaire - âgé - confiait, lors d'un entretien, qu'il avait été « floué » par le pouvoir français quand, à sa demande d'égalité pour l'Outre-mer, celui-ci avait répondu par l'assimilation.
La Guyane se trouve, aujourd'hui, dans une position similaire, puisqu'elle demande et espère, pour ses enfants, le même traitement que le Français typique (santé, éducation, infrastructures, commodités, etc.). Et le pouvoir français entreprend de la mystifier.
Quand, sur les ondes, publiques ou privées, on entend déclarer : « On doit prendre notre destin en main » , sans que soit précisé que ceci n'est envisagé que dans la dépendance. Quand, de même, il y est dit : « Je suis solidaire de la mobilisation, mais il faut que ça s'arrête » , il faut savoir que ces messages sont des signaux adressés au pouvoir pour être associé à la mystification, dont le bilan (si bilan il y a, un jour) révélera la réalité.
Jules Linguet

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire