France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
Vous avez la parole

Commentaires

Lundi 14 mai 2018
Petit point de vue sur les propos du gendarme (lire notre édition du 7 mai, NDLR). Certains s'offusquent, d'autres semblent indifférents... Je fais partie de cette catégorie car cela fait des décennies que nous vomissons face à tous ces propos insultants, des paroles qui sont dites à voix haute alors que beaucoup les pensent en silence. Par hypocrisie ? Par courtoisie ? Qu'importe. Certains disent : « Sé pa tout chyen ki japé, pou viré gadé dèyè. » Chez nous, nous disons : « Lapousyè fè pasé sa, van-a charyél. »
Une Guyanaise

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire