En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
Vous avez la parole

Arrêté, arrêtons

Samedi 26 novembre 2016
J'observe que Madame le maire de la ville de Cayenne a autorisé la tenue d'un concert au stade George-Chaumet, à condition qu'il n'y ait pas d'alcool et qu'elle serait sur place pour s'assurer du bon déroulement de la soirée. C'est très bien. Elle devrait aussi s'assurer que les arrêtés qu'elle prend sont respectés ou que ses services (police municipale) les font respecter. Car c'est bien beau de prendre des arrêtés mais derrière, faut assurer.
Je veux parler de l'interdiction de la consommation d'alcool sur la voie publique. Cela n'a rien changé, ça continue de plus belle, au nez et la barbe de toutes les polices.
Si on prend des arrêtés pour dire que l'on a pris une décision et qu'il n'y a pas de suite, cela ne sert à rien, Madame le maire, cela s'appelle du vent. Arrêtons.
L'observateur

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire