En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • Loisirs
  • - Tous vos spectacles en images
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Ruth Briquet élue

Prince ESSONNE MFOULOU-ZÉ / Kathryn VULPILLAT Lundi 30 octobre 2017

1. Alicia Aylies présente Ruth Briquet, qui était sa première dauphine l'an dernier, devenue à son tour Miss Guyane. (Kathryn VULPILLAT)

Afficher toutes les miniatures

C'est avec beaucoup d'émotion et une petite larme que Ruth Briquet a vécu l'annonce de son élection au titre de Miss Guyane 2017/2018. Elle succède ainsi à Alicia Aylies, devenue Miss France, dont elle était la 1re dauphine. La soirée d'élection qui s'est tenue samedi soir au Zéphyr a tenu ses promesses. Le public, venu nombreux, a activement participé à la réussite de cet évènement.

« Je suis la Miss de la différence »
Ruth Briquet, âgée de 24 ans, est la nouvelle Miss Guyane. Élue samedi soir au terme d'une finale entre six candidates, elle représentera la Guyane au concours Miss France en décembre.
Ruth Briquet est fière d'être la première miss avec des locks (PEM)
Votre sentiment après cette victoire au concours de Miss Guyane ?
J'ai envie de dire merci aux Guyanais pour le soutien qu'ils m'ont apporté. Merci au public, merci au jury d'avoir cru en moi et d'avoir osé ce choix. Je suis la miss de la différence. La première miss de Guyane avec des locks. Ça ne s'était jamais vu avant.
Vous avez déjà été première dauphine à ce concours l'année dernière. Vous vous attendiez à la victoire cette fois ?
Honnêtement, je ne saurais vous le dire. Je me sentais plus stressée que l'année dernière. Je n'étais pas du tout satisfaite de ma prestation. C'est certainement à mes soutiens dans le public que je dois cette victoire. Il était convivial. J'ai entendu leurs cris à chacun de mes passages. Ça m'a redonné du courage. Grâce à cela, j'ai réussi à charmer le jury. C'est une émotion toute spéciale qui m'envahit. J'ai envie de crier et de dire : « Enfin » !
Quel est votre calendrier désormais ?
D'abord, je vais me rendre en Guadeloupe pour préparer le portrait des miss, en vue de ma candidature à l'élection Miss France. Ensuite, j'irai à Los Angeles préparer cette élection. J'espère conduire la Guyane le plus loin possible et faire aussi bien qu'Alicia. Sait-on jamais ?
Vous êtes confiante pour la suite ?
J'ai le soutien des Guyanais. Je suis confiante.
Propos recueillis par Prince ESSONNE MFOULOU-ZÉ
« J'ai hâte d'y être »
Alicia Aylies a assisté à l'élection Miss Guyane samedi au Zéphir à Cayenne. La nouvelle reine de beauté guyanaise a reçu la couronne de ses mains.
Alicia Ayliès se dit prête à épauler la nouvelle Miss Guyane pour sa réussite à l'élection de miss France. (PEM)
Comment avez-vous vécu cette élection ?
Je suis heureuse de remettre ma couronne à Ruth qui est une amie et qui était ma première dauphine. C'est avec joie que je lui propose de l'accompagner pour l'élection de Miss France en lui donnant quelques conseils. J'espère assister à son sacre. J'invite les Guyanais à la soutenir à fond comme ils l'ont fait pour moi.
Votre sentiment par rapport à l'ensemble des candidates de cette année ?
Je les trouve très belles, très dynamiques et cultivées. Je suis vraiment contente d'avoir été à leur contact. Nous avons eu de grands moments de bonheur. La femme guyanaise est quand-même exceptionnelle, je trouve.
Beaucoup de jeunes Guyanaises vous prennent comme modèle.
C'est un grand honneur pour moi. Certaines me prennent comme exemple dans les milieux de la mode, des concours de Miss, ou même dans des choses qui n'ont rien à voir avec la beauté. Plusieurs d'entre elles me disent que c'est pour le simple fait de voir que j'ai persévéré et que j'ai réussi. Pour leurs projets personnels, elles se donnent au maximum.
Si vous deviez leur donner un conseil, que leur diriez-vous ?
Je leur dirai de persévérer. Mais ce n'est pas que pour les jeunes femmes. C'est valable pour tout le monde. Il faut savoir se fixer des objectifs dans la vie et mettre en place ses projets qu'on s'efforce de conduire à terme.
Conduire ses objectifs à terme, c'est ce que vous vous dites pour l'élection Miss Univers ?
Je pars avec le soutien des Guyanais et du peuple français. C'est ce qui me rassure. Nous sommes 86 à vouloir cette place. Mais l'organisation Miss France qui m'encadre fait tout son possible pour une issue heureuse. Alors, j'ai hâte d'y être.
Propos recueillis par PEM

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire