En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
MUSIQUE

Tatapoum acte II, rencontre avec l'électro-sensoriel

A.G. Jeudi 24 novembre 2016
Tatapoum acte II, rencontre avec l'électro-sensoriel
Le DJ Ben.Leg et la toute nouvelle groove box, qui sera expérimentée samedi (DR)

Samedi, la Péniche à Stoupan accueillera la seconde soirée de Tatapoum, une association cayennaise d'électro. Au milieu du programme éclectique, on retrouve de l'électro-sensoriel.

La seconde soirée de Tatapoum, une association versée électro, aura lieu samedi à partir de 19 heures à la Péniche (Matoury). « L'idée, c'est de faire monter les artistes locaux sur scène pour qu'on puisse voir qu'il y a du beau monde en Guyane et pas seulement en électro! » commente Lucas Bourbier, président de l'association.
C'est pourquoi la batucada Energia pura va côtoyer le groupe de rock Tor, ainsi que du hip-hop et bien sur de l'électro. Sept DJs se relaieront, dont Ben.Leg, qui en plus de son live initiera le public à l'essai d'un concept d'un genre nouveau : My électro-sensoriel. « C'est une machine, appelée groove box, qui permet de jouer des rythmes et des sons en tapant sur des pas lumineux pour créer de la musique électronique. »
Ben.Leg joue de la trompette, du djembé, de la guitare et s'est mis au mix ces dernières années mais il rassure : « cette machine est très intuitive. Avec un petit coaching, ça ouvre la possibilité de créer assez facilement des morceaux. Ce qui est intéressant, c'est la création comparée au mix où on superpose de l'existant. »
Le DJ a d'ailleurs créé un support avec une calebasse, où on peut brancher six à huit casques et ainsi faire évoluer collectivement le morceau en live. « Cette machine permet d'éveiller tous les sens. Pour l'instant, elle est toujours en phase expérimentale donc la soirée va permettre de la tester. »
Du samedi (17h) à dimanche (5h), au carbet de la Péniche (PK1, route de Stoupan). Tarif : 12 euros sur place et 10 en prévente.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire