En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
CARNAVAL

« Notre touloulou est en danger »

P.-Y.C. Jeudi 22 septembre 2016
« Notre touloulou est en danger »
Classer le touloulou au patrimoine de l'humanité. Tel est l'objectif de Monique Blérald et de l'Observatoire du carnaval, qui tient une conférence, samedi au Soleil levant. (photo d'archives)

Samedi matin, l'Observatoire du carnaval organise une conférence chez Nana, à Cayenne. Sa présidente Monique Blérald présentera le travail effectué depuis deux ans mais évoquera aussi un manque de soutien.

Le touloulou au patrimoine de l'Unesco, un projet mort-né ? Cette ambition, portée par l'Observatoire du carnaval de Guyane depuis deux ans, est toujours celle de Monique Blérald, sa présidente. Elle en parlera samedi, à 10 heures chez Nana, lors d'une conférence ouverte à tous les passionnés.
« Nous parlerons du travail effectué depuis 2014, des projets que nous allons lancer... » Mais elle reconnaît que le parcours est semé d'embûches. C'est pourquoi elle lance, avant cette conférence, le cri : « Nou touloulou ka pran fè. » En clair : « Si nous ne recevons pas plus de soutiens, nous lâcherons. Je ne dis pas que l'on se décourage. C'est vrai qu'il y a des gens qui nous soutiennent, mais ça n'avance pas comme on l'avait espéré. »
- Conférence de l'Observatoire du carnaval, samedi à 10 heures, chez Nana, à Cayenne.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire